Baisse du taux d’hormone de la virilité chez l’homme, un phénomène de plus en plus récurrent

L’andropause vient de deux mots grecs :« Andras » qui signifie homme humain et « pause » qui signifie cessation. Elle est définit comme l’ensemble des symptômes physiologiques et psychologiques qui peuvent accompagner la baisse de testostérone (hormone de la virilité) chez l’homme vieillissant, associé à une diminution de la satisfaction sexuelle ou à une diminution du sentiment de bien-être général. Comment elle se manifeste ? Est-ce que l’andropause est synonyme de baisse de fertilité ? Que faire face à cette situation ? Les réponses avec notre spécialiste, le docteur Bienvenue Désiré Ky, urologue andrologue au service d’urologie au CHU Yalgado Ouédraogo.

Dr Bienvenue Désiré KY

Quel âge pour l’andropause ?
L’andropause survient habituellement entre 40 et 70 ans pour certains hommes avec une moyenne de 45 ans.


Comment elle se manifeste ?

L’andropause se caractérise par :
-  Des taux trop bas de testostérone ;
-  La nervosité ;
-  La réduction de l’érection ;
-  La diminution de la libido ;
-  L’irritabilité, la fatigue, la dépression, les problèmes de mémoire, les troubles du sommeil et les bouffées de chaleur.


Quelles peuvent être les causes ?
-  En tout premier lieu, l’andropause est causée par une baisse trop importante des taux de testostérone dans le sang. D’autres causes secondaires sont aussi possibles mais liées à la première : diminution de certaines cellules qui sont dans les testicules (cellules de Leydig) ;
-  Diminution de l’hormone lutéinisante (hormone qui stimule la sécrétion de la testostérone) ((LH) ;
-  Diminution du nombre de « récepteurs » à la testostérone ;
-  L’obésité, le diabète, l’alcool et la cigarette.


Comment se fait le diagnostic ?
Le diagnostic nécessite la présence de symptômes et de signes évocateurs d’une carence en testostérone. Le symptôme le plus associé est une faible libido. Parmi d’autres symptômes, on peut citer :
-  La dysfonction érectile ;
-  Une diminution de la masse et de la force musculaire ;
-  Une augmentation de la graisse corporelle :
-  Une diminution de la vitalité et une humeur dépressive.

La présence de trois symptômes sexuels (diminution de la libido, érections matinales et dysfonction érectile) combinée à un taux de testostérone total inférieur à 3 nanogramme/ml peut être considérée comme le critère minimum pour le diagnostic.


Est-ce que l’andropause est synonyme de baisse de fertilité ?
L’andropause n’est pas systématiquement associée à une baisse de fertilité. En revanche, elle peut justifier la baisse de libido, causant de facto un dysfonctionnement érectile. De plus, l’andropause se caractérise par une baisse importante de la sécrétion des androgènes.

_ Différence entre l’andropause et ménopause
La différence c’est que chez la femme c’est systématique, mais chez l’homme c’est de temps en temps et ce n’est pas tous les hommes qui font l’andropause. L’homme peut continuer jusqu’à 80-90 ans sans faire d’andropause. Mais chez la femme, à partir d’un certain âge il n’y a rien à faire, les règles vont s’arrêter et la femme va rentrer dans la pré-ménopause ou la ménopause vraie.


Qu’est-ce que l’andropause précoce ?

L’andropause précoce est une andropause qui survient chez le jeune homme d’environ 20 ans, mais elle est vraiment très rare.

_ Est-ce que vous avez déjà reçu des hommes qui ont consulté pour ce genre de problème.
On en reçoit de plus en plus. Le sexe est en train de sortir du cadre du tabou, les gens s’expriment beaucoup plus lorsqu’il y a des problèmes surtout de dysfonction érectile et dans nos recherches on se rend compte que le taux de testostérone est bas.


Conséquences
S’il n’y a pas d’érection et qu’on n’arrive pas à satisfaire sa partenaire, il y a un effet psychologique sur l’individu qui le conduit à un état de dépression.
Ca peut conduire aussi à des cas de divorce ou de séparation voir d’infidélité dans certains couples.


Solution pour l’andropause
Dès qu’on sent qu’on a ce genre de difficultés, il faut songer essentiellement à consulter un urologue andrologue qui pourra tenter de faire les examens idoines et y
remédier.

_ Conseils
Il faut éviter de prendre les médicaments de la rue pour essayer de régler certains problèmes qui peuvent créer des situations dramatiques. C’est toujours mieux de contacter les agents de santé pour qu’ils vous aident à régler ces problèmes.

_ Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

10 + quatre =