La Salpingite ou infection des trompes: Le risque d’infertilité est élevé pour la femme!

Maladie fréquente chez les femmes jeunes, la Salpingite est une infection des trompes qui relient l’utérus aux ovaires. Une maladie qui n’est pas sans conséquences graves sur la fertilité de la femme !

Quelles sont les causes de la salpingite ?

La Salpingite est causée par un ou plusieurs microbes transmis lors d’un rapport sexuel à risque non protégé le plus souvent.

A partir du vagin, les microbes traversent le col de l’utérus, remontent dans l’utérus, puis arrivent jusqu’aux trompes. La bactérie la plus mise en cause est le chlamydia et dans une moindre mesure le gonocoque.

La Salpingite est parfois liée aussi à une manœuvre endo utérine ( intervention visant à vider l’utérus de son contenu comme le curetage ou l’aspiration) pour interruption de grossesse, à un examen de radiologie de l’utérus, etc. En résumé, toute manœuvre septique de l’appareil génital peut engendrer une salpingite.

– Il faut noter aussi qu’une appendicite peut causer une salpingite droite en raison de la proximité entre les deux organes.

Comment elle se manifeste ?

Les symptômes (manifestations) de la Salpingite sont entre autres:

– Des douleurs au niveau du bas ventre,

– Douleurs d’un des côtés du pelvis irradiant dans les cuisses et les organes génitaux externes,

– Une fièvre souvent élevée associée à des frissons, des nausées, vomissements, diarrhée, une douleur abdominale,

– Une douleur importante déclenchée par le toucher vaginal ou rectal, des pertes blanches purulentes, etc. qui peuvent bien orienter le diagnostic.

– Le jeune âge de la femme 20 à 30 ans, la multiplicité des partenaires sexuels, un antécédent d’une IST, la présence d’une infection chez le partenaire sexuel etc. sont entre autres des éléments qui prédisposent à la survenue d’une Salpingite.

Quelles peuvent être les complications ?

La Salpingite peut laisser des séquelles à long terme notamment une infertilité, un risque accru de grossesse extra- utérine, des douleurs pelviennes chroniques, des complications d’un abcès pelvien etc.

Le risque d’infertilité est estimé à 10% après un premier épisode de Salpingite, 25% après un 2e épisode et 50% après 3 épisodes.

Le traitement de la Salpingite repose sur la prise d’antibiotiques dès la confirmation du diagnostic. Dans certains cas, une hospitalisation peut être nécessaire.

Comment la prévenir?

La prévention repose sur le respect de l’asepsie dans toutes les manœuvres sur l’appareil génital, l’usage des préservatifs dans les rapports à risque, la fidélité ou l’abstinence.

Pr Charlemagne Ouédraogo 

Soyez le premier à commenter sur "La Salpingite ou infection des trompes: Le risque d’infertilité est élevé pour la femme!"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


6 − 5 =