Neurochirurgie : Dr Miléna Sayoré, une femme passionnée par les mystères du cerveau

C’est sa passion de découvrir les mystères du cerveau, d’apprendre son fonctionnement et aussi de pouvoir soulager les patients de leurs maux quand cela est possible, qui a poussé Dr Christine Miléna SAYORE puisque c’est d’elle qu’il s’agit, à devenir neurochirurgienne. Actuellement en service au CHU-Tengandogo, celle qui est de nos jours, la seule femme neurochirurgienne au Burkina Faso, nous raconte son histoire.

Dr Miléna Sayoré est la seule femme neurochirurgienne parmis les 15 neurochirurgiens que compte le Burkina Faso. Quand elle a manifesté sa volonté de devenir neurochirurgienne, certains de ses collègues et aînés selon ses confidences, l’ont découragée avec de longs discours sur les aléas, contraintes et les difficultés de la neurochirurgie. ‘’Tu ne vas pas avoir du temps pour ta vie, pour ta famille, ta vie ne sera que l’hôpital’’, se souvient-elle.

Même si elle reconnaît que la neurochirurgie est une spécialité assez pointue, très prenante qui nécessite beaucoup de sacrifices et de don de soi, Dr Sayoré est néanmoins convaincue que ‘’lorsque vous êtes passionné pour une chose, aucune difficulté ne peut vous arrêter’’. Cette persévérance a produit ses fruits car elle a pu réaliser son rêve de devenir neurochirurgienne.

Pourquoi les femmes ne s’intéressent pas à cette spécialité ?A cette question, la chirurgienne spécialiste du système nerveux pense que ce sont peut-être les contraintes qui effrayent certaines femmes. Mais fort heureusement, se réjouit-elle, les femmes ont commencé à braver toutes ces difficultés car certaines sont en cours de formation en ce moment.

Revenant sur un fait qui l’a marquée durant sa carrière, Dr Miléna SAYORE a confié : « Nous avons reçu une patiente qui avait été opérée pour une tumeur cérébrale et l’intervention s’est très bien passée. La patiente s’est réveillée et discutait avec sa famille, 48h plus tard elle s’est levée pour rejoindre les toilettes et elle est tombée et a fait un arrêt cardiaque suite à une embolie pulmonaire car un effet un caillot de sang est remonté des jambes jusqu’au cœur et a provoqué le décès ».

Il faut rappeler qu’après son baccalauréat au Burkina Faso, Dr Miléna SAYORE a décroché une bourse du CIOSPB pour la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat (Maroc) où elle a obtenu son doctorat en 2015. La même année, elle fut admise au concours de spécialisation. Au regard de son amour pour la neurochirurgie, elle a opté sans hésiter pour cette spécialité. En début 2016, elle fit ses premiers pas en tant que DES de neurochirurgie à Rabat au Maroc où en plus de sa formation, elle a eu l’occasion d’effectuer d’autres diplômes universitaires. En marge de cela, elle a été également faire une formation complémentaire à Marseille (France).

En début 2021, elle termina ses 05 ans de formation en neurochirurgie. Mais suite à certaines contraintes internes, ce n’est qu’en octobre 2021 qu’elle a pu enfin passer son examen de fin de formation et obtenu ses diplômes.

Son secret de réussite, c’est la persévérance. A l’endroit donc des femmes, Dr Sayoré recommande de redoubler d’effort et de toujours viser l’excellence. « Il faut se relever quand on tombe, foncer sans se décourager et ne jamais abandonner pendant les coups de blues », a-t-elle conseillé.

Madina Belemviré

Soyez le premier à commenter sur "Neurochirurgie : Dr Miléna Sayoré, une femme passionnée par les mystères du cerveau"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


cinq × 5 =