L’azoospermie, source de stérilité chez l’homme

Lors d’un bilan de fertilité d’un couple, les examens biologiques peuvent révéler une anomalie du sperme, pouvant correspondre à une azoospermie, c’est à dire une absence totale de sperme dans l’ejaculat. L’azoospermie conduit à une infertilité voire une stérilité chez l’homme.

L’azoospermie porte un coup dur sur la vie du couple. L’azoospermie signifie absence de spermatozoides dans le sperme quand l’homme éjacule. Quand il n’y a pas de spermatozoïdes, aucune fécondation ne peut se faire, donc pas de grossesse dans un tel couple.

L’azoospermie est source de stérilité chez l’homme et elle est souvent irréversible. On parle d’infertilité dans un couple lorsque après 12 à 24 mois de rapports sexuels réguliers, complets et sans contraception, une grossesse ne survient pas.

On distingue deux types d’azoospermie: l’azoospermie sécrétoire et l’azoospermie excrétoire ou obstructive.

Dans l’azoospermie sécrétoire, les testicules ne produisent plus de spermatozoides, à cause d’un défaut de la spermatogenèse. La spermatogenèse étant un processus de fabrication des spermatozoïdes.

Ce défaut peut être hormonal, génétique, une malformation des testicules ou lié à une infection.

Dans l’azoospermie obstructive, les testicules produisent bien les spermatozoïdes mais ils ne peuvent pas être extériorisés à cause d’une obstruction des canaux. La cause de ce type d’azoospermie peut être congénitale ou infectieuse ( les voies ont été obstruées suite à une infection comme les IST).

La principale conséquence de l’azoospermie est l’infertilité. On constate dans le couple qu’il n’y a pas d’enfants après une longue durée de vie commune. Dans nos traditions habituellement, c’est quand la femme finit par quitter et va concevoir ailleurs, qu’on commence à poser le doute sur l’homme.

Les personnes qui consomment excessivement l’alcool, le tabac ou certains toxiques sont exposés à une azoospermie.

Le diagnostic de l’azoospermie est établi par la réalisation du spermogramme chez l’homme. En cas d’azoospermie, aucun spermatozoïde n’est retrouvé dans l’éjaculat. Des examens complémentaires permettront de caractériser le type d’azoospermie et de faire une recherche de la cause.

Quelque soit la cause de l’azoospermie, le recours à la procréation médicalement assistée est indispensable pour permettre au couple de réaliser leur projet parental.

Pr Charlemagne Ouédraogo,Gynécologue Obstétricien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

6 + cinq =