Techniques pour retarder l’éjaculation : Conseils et pratiques recommandés par les spécialistes

Ah, l’éjaculation précoce, ce trouble sexuel qui peut transformer une soirée romantique en course contre la montre. Pour ceux qui l’ignorent encore, l’éjaculation précoce, c’est quand l’homme atteint la ligne d’arrivée bien avant que sa partenaire n’ait même eu le temps de chausser ses baskets. Plus concrètement, on parle d’éjaculation précoce quand celle-ci survient en moins d’une minute, voire pendant les préliminaires. C’est un peu comme gagner un marathon en un temps record, mais être le seul à penser que c’est une bonne nouvelle. Pas de panique, messieurs, le Pr Charlemagne Ouédraogo et le Dr Tiennou Hafing ont des astuces et des techniques qui pourraient vous sauver la mise !

D’abord, posons les bases. L’éjaculation précoce, c’est quoi ? Il s’agit de ce moment embarrassant où, au lieu de tenir la distance, vous finissez la course avant même que le coup de sifflet ne soit donné. Pr Charlemagne Ouédraogo, gynécologue obstétricien nous rassure tout de suite :

ce n’est pas une maladie, mais une question de sensibilité. C’est comme avoir une gâchette ultra-sensible à la moindre pression, paf, ça part ! Mais pas de panique, il y a des solutions.

Selon le Pr Ouédraogo, si vous êtes du genre à éjaculer à la vitesse de l’éclair dès qu’on touche vos zones érogènes, ce n’est pas que vous êtes défectueux, c’est juste que vous êtes… comment dire… un peu trop réactif.  Mais attention, tout est relatif !

Certains peuvent mettre 4 minutes et être acclamés en héros, tandis que d’autres prennent 10 minutes sans déclencher le moindre applaudissement. L’essentiel, messieurs, c’est que la partenaire soit satisfaite avant que l’homme ne déclare forfait. Si ce n’est pas le cas, là ça peut devenir problématique.

On ne parle pas de pathologies ici, mais plutôt de sensibilités individuelles. Alors, pas de prescription magique, pas de pilule miracle, juste des conseils avisés pour transformer ces départs rapides en une course de fond plus satisfaisante.

Pr Charlemagne Ouédraogo, gynécologue obstétricien

Pour retarder ce moment fatidique, plusieurs astuces peuvent être mises en place. Premièrement, explique le Pr Charlemagne Ouédraogo, la partenaire doit éviter de toucher les zones trop sensibles dès le départ. Oui, messieurs, vous allez devoir renoncer à ces préliminaires torrides qui vous font partir en fusée avant même d’avoir allumé les moteurs. Ensuite, prenez en compte les besoins de votre partenaire. Faire en sorte qu’elle atteigne l’orgasme avant de vous concentrer sur votre propre plaisir. Sinon, c’est comme si vous lanciez le bouquet final avant même d’avoir allumé les feux d’artifice.

Dr Tiennou Hafing, andrologue andrologue

Dr Tiennou Hafing, andrologue andrologue renchérit avec des astuces pratiques. Utiliser des préservatifs avec un produit anesthésiant local, par exemple, peut vraiment faire la différence. C’est un peu comme courir avec des chaussures en plomb, ça ralentit mais ça permet de profiter plus longtemps du paysage. La technique du ‘start and stop’ est aussi recommandée.

Quand vous sentez l’éjaculation arriver, retirez-vous et respirez un coup, puis recommencez.

Et si ça ne suffit pas, essayez la méthode ‘Pause-Squeeze’ :

quand l’éjaculation est imminente, retirez-vous et demandez à votre partenaire de presser le gland. Ça calme les ardeurs et prolonge le plaisir.

Enfin, il y a toujours les anesthésiques locaux en crème ou spray, pour ceux qui préfèrent les solutions un peu plus directes. Et oui, il existe aussi des médicaments, mais il sont prescrits par les spécialistes pour les cas vraiment nécessaires. En attendant, messieurs, prenez soin de votre souffle en faisant du sport et apprenez à gérer votre respiration pendant les rapports. C’est un peu comme s’entraîner pour un marathon : plus vous pratiquez, plus vous devenez endurant.

Chers messieurs, la prochaine fois que vous vous trouvez dans une situation délicate, rappelez-vous de ces conseils. Avec un peu de pratique et beaucoup de patience, vous pourrez transformer cette sensibilité en atout, et faire en sorte que chaque moment passé avec votre partenaire soit un moment inoubliable. Parce qu’au final, ce qui compte, c’est que tout le monde soit satisfait avant de fermer la boutique pour la nuit. Allez, bon courage et bonne chance !

Madina Belemviré

One thought on “Techniques pour retarder l’éjaculation : Conseils et pratiques recommandés par les spécialistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + treize =