Sous les jupes : l’ére.ction féminine, un secret bien gardé !

L’érection féminine, bien que méconnue et rarement discutée, joue un rôle important dans la sexualité des femmes. Dr François Xavier Kaboré, gynécologue obstétricien, nous éclaire sur ce processus complexe, ses similitudes avec l’érection masculine, et l’importance de briser les tabous pour une meilleure santé sexuelle.

Dr François Xavier Kaboré, gynécologue obstétricien

L’érection est souvent associée exclusivement à la sexualité masculine, mais ce processus biologique complexe concerne également les femmes. L’érection se définit selon le Dr François Xavier Kaboré,  comme le gonflement ou le durcissement de certains organes ou tissus, incluant le pénis chez l’homme, mais aussi le clitoris et les seins chez la femme. À partir de cette définition, il est clair qu’une érection peut également survenir chez la femme.

Chez les femmes, l’érection concerne principalement le clitoris et les autres éléments érectiles que l’on appelle les bulbes vestibulaires. Ce processus, similaire à celui observé chez les hommes, entraîne selon le spécialiste, le gonflement et le durcissement de ces organes pendant la phase d’excitation sexuelle. Les organes érectiles féminins partagent les mêmes caractéristiques anatomiques que le pénis masculin, comprenant notamment les corps caverneux, qui sont des tissus conjonctifs avec des muscles lisses et des cavités remplies de sang appelées cavernes. Le remplissage de ces cavernes avec du sang provoque le gonflement et le durcissement des organes concernés.

Lire notre article sur l’érection masculine

https://www.bulletinsante.net/reveil-au-garde-a-vous-quest-ce-qui-explique-les-erec-tions-matinales/

L’érection féminine joue un rôle important dans la sexualité en préparant le corps de la femme à la pénétration. Contrairement à l’érection masculine, dont la fonction principale est de permettre la pénétration, l’érection clitoridienne soutient le Dr Kaboré, vise à réunir les conditions optimales pour favoriser cette pénétration. Ce processus contribue à l’excitation sexuelle et au plaisir féminin.

Malgré son importance, elle reste souvent insoupçonnée et peu discutée. Cela s’explique par plusieurs facteurs selon le spécialiste de la santé des femmes.

Premièrement, explique le Dr Kaboré, l’organe érectile féminin est en grande partie caché à l’intérieur du corps, ce qui le rend moins visible et donc moins discuté. Deuxièmement, beaucoup de femmes ignorent l’anatomie de leur appareil génital, ce qui contribue à la méconnaissance de ce phénomène. Troisièmement, dans de nombreuses cultures, la sexualité féminine est un sujet tabou, ce qui empêche une discussion ouverte et informée sur des sujets comme l’érection féminine.

Pour maintenir une bonne santé sexuelle, Dr François Xavier Kaboré recommande de  de briser les tabous et de s’informer sur son propre corps. Parler ouvertement de la sexualité et de l’érection féminine est nécessaire pour démystifier ces sujets et encourager une meilleure compréhension.

Il est important pour chaque femme de connaître son corps et de comprendre son anatomie et sa physiologie. La lecture et l’éducation sur les aspects biologiques et physiologiques de la sexualité peuvent grandement améliorer la santé sexuelle et le bien-être général. En sortant de l’ignorance et des carcans culturels, les femmes peuvent atteindre un meilleur épanouissement sexuel et ainsi améliorer leur qualité de vie.

Dr François Xavier Kaboré rappelle que l’épanouissement sexuel passe par la connaissance de soi et par une éducation continue sur la sexualité et l’anatomie féminine. Ignorer ces aspects ne fait que perpétuer des tabous et des méconnaissances qui peuvent nuire à la santé sexuelle des femmes.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 3 =