Les dessous du string : Les risques méconnus pour la santé féminine révélés par un spécialiste

Le string, ce sous-vêtement féminin souvent choisi pour son côté esthétique et sexy, est également source de préoccupations pour la santé féminine, selon les avertissements du Professeur Der Adolphe Somé, gynécologue obstétricien. Alors que le string peut être un choix populaire parmi les lingeries des femmes, ses caractéristiques  et son matériau peuvent poser des risques pour la santé, notamment au niveau vaginal.

Pr Der Adolphe Somé, gynécologue obstétricien

Contrairement à d’autres sous-vêtements, le string, par sa conception même, laisse peu de place à l’imagination quant à sa couverture. En effet, comme le souligne le Pr Somé, la partie la plus large du string ne couvre que le pubis et le haut des fesses. La zone allant des fesses au pubis est souvent constituée d’une fine cordelette, qui peut être en contact étroit avec la peau, les lèvres du vagin, voire même la muqueuse vaginale.

Ce contact constant et le frottement du string contre la peau peuvent créer un environnement favorable à différents problèmes de santé, notamment des infections vaginales, des plaies et même des brûlures. Ces risques sont particulièrement exacerbés lorsque la propreté du string est négligée, surtout pendant les périodes de forte chaleur, et chez les personnes en surpoids.

Pour réduire ces risques, le spécialiste préconise plusieurs mesures préventives. Tout d’abord, il est recommandé d’éviter les modèles en nylon, qui ont tendance à retenir l’humidité et à favoriser la prolifération. De plus, il est conseillé de limiter le port du string à une durée maximale de six heures consécutives, afin de permettre à la peau de respirer et de réduire le risque d’irritations. En outre, les personnes en surpoids, en raison de la pression accumulée exercée sur la région pelvienne, devraient également éviter de porter ce type de lingerie. Enfin, il est recommandé de privilégier les slips traditionnels en coton, qui offrent une meilleure respirabilité et une absorption accrue de l’humidité, notamment les risques potentiels pour la santé.

En somme, bien que le string puisse être un choix attrayant sur le plan esthétique, il est important de prendre en compte les risques potentiels pour la santé féminine associée à son port. En suivant les conseils du Professeur Somé et en optant pour des sous-vêtements plus adaptés sur le plan hygiénique, les femmes peuvent préserver leur santé tout en restant à la mode.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − quatre =