La Septicémie maternelle : une infection du sang redoutable chez la femme enceinte

Une personne meurt de Septicémie dans le monde toutes les 6 secondes. La Septicémie encore appelée Sepsis est une urgence médicale car c’est l’une des causes majeures de décès maternel. La Septicémie, c’est lorsqu’il y a une infection provoquée par la présence de bactéries ou virus dans le sang et qui est diffusée dans tout l’organisme. Il s’agit d’une infection généralisée. Lorsqu’elle survient pendant la grossesse, après un avortement, pendant l’accouchement ou juste après, on parle de Septicémie maternelle.

La Septicémie ou le Sepsis est la conséquence d’une infection grave qui a débuté généralement dans une partie du corps. N’importe quel organe ou tissu peut être concerné. Une infection est identifiée à partir d’un point d’entrée, un foyer d’infection initiale dans le langage médical.

Elle est non ou mal traitée et se propage dans tout l’organisme, atteint d’autres tissus ou organes à travers la circulation sanguine. On parle de Septicémie. L’infection peut être une péritonite, une pneumonie, une infection urinaire, une méningite, une grippe, une plaie, une suite de chirurgie, etc.

Lorsque le traitement n’a pas été efficace, les germes de l’infection vont continuer de se déverser dans le sang, elle va se généraliser et causer de graves lésions organiques.

Comment se fait le diagnostic ?

Le diagnostic se fait à partir d’un prélèvement sanguin.

Comment elle se manifeste ?

La Septicémie maternelle se manifeste par des palpitations et une fréquence cardiaque élevée, une respiration rapide, une difficulté à respirer, des frissons et une forte fièvre, une confusion et une anxiété, des douleurs abdominales intenses, la diarrhée et les vomissements etc.

Selon les symptômes, on parle de Sepsis, de Sepsis sévère et le choc septique.

Le Sepsis sévère est défini par les signes du Sepsis associés à une chute de la pression artérielle ou à une défaillance d’organes. Les reins, le foie, les poumons et le système nerveux central peuvent cesser de fonctionner.

Le choc septique est une urgence médicale. Il correspond à une défaillance circulatoire aiguë. Le pronostic vital est rapidement engagé. On peut observer également chez la patiente un délire, une diminution du débit urinaire, une hyperventilation, des vertiges, une tachycardie et des tremblements etc.

La Septicémie maternelle est particulièrement dangereuse.

Elle peut entraîner une augmentation de la taille des vaisseaux sanguins, diminuant ainsi la pression artérielle. Elle peut être responsable de la formation d’un caillot au niveau des minuscules vaisseaux sanguins situés à l’intérieur des organes. Si rien n’est fait dans un délai raisonnable, l’infection en se propageant aux autres organes, va occasionner de graves lésions artérielles, cutanées, rénales, pulmonaires, hépatiques et cérébrales.

Elle peut provoquer une fausse couche, un mort-né, un bébé prématuré, une mort ou une invalidité chez la mère, une infection néonatale potentiellement mortelle pour le bébé.

La Septicémie maternelle nécessite une prise en charge hospitalière pour un traitement efficace.

Comment la prévenir ?

Pour la prévenir :

– il faut éviter de laisser les plaies s’infecter;

– il faut se prémunir contre certaines maladies infectieuses par comme la méningite, la grippe. On peut se vacciner;

-il faut faire les vaccins recommandés pendant la grossesse ;

– il faut bien respecter les consultations prénatales et faire les examens recommandés;

– il ne faut pas laisser une fièvre prendre de l’ampleur;

– il faut respecter les règles d’hygiène en se lavant bien les mains;

– il faut bien cuir les aliments.

– il faut se présenter immédiatement dans un centre de santé devant ces signes d’appel.

Pr Charlemagne Ouédraogo 
Gynecologue Obstétricien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatorze − 2 =