Le pied bot n’est pas une malédiction, il peut être soigné et traité à 100% (Dr Oubda)

Chaque année, le Programme Pied Bot Hope Walks Burkina Faso célèbre les enfants guéris de cette malformation congénitale grâce à la méthode Ponseti. Le Dr Faïçal Oubda, manager du programme, insiste sur le fait que le pied bot n’est pas une malédiction mais une maladie traitable. Avec plus de 1300 enfants déjà soignés gratuitement à travers le pays, la sensibilisation et l’espoir sont au cœur de cette initiative.

Les enfants ayant terminé leur traitement sont honorés, illustrant la réussite du programme

Le pied bot, souvent perçu comme une malédiction, est en réalité une malformation congénitale pouvant être soignée et traitée avec succès. Selon le Dr Faïçal Oubda, manager du Programme Pied Bot Hope Walks au Burkina Faso. Chaque année, le Programme Pied Bot célèbre la journée mondiale du Pied Bot, coïncidant avec l’anniversaire du Dr Ponseti, pionnier de la technique de traitement du pied bot.  À cette occasion, les enfants ayant terminé leur traitement sont honorés, illustrant la réussite du programme. « Le traitement est long, mais lorsqu’on arrive au bout, c’est la joie » déclare le Dr Oubda.

Dr Faïçal Oubda, manager du Programme Pied Bot Hope Walks au Burkina Faso

Le pied bot est une malformation congénitale où le pied est tourné vers l’intérieur, avec des orteils se faisant face au lieu d’être droits. Cette condition peut être diagnostiquée dès la naissance, mais certains parents ne s’en rendent compte que plus tard, comme Reine Pélagie Darga, mère d’un enfant guéri du pied bot. « À la naissance de mon fils, je n’ai pas fait la remarque. C’est à l’âge d’un an, quand il a commencé à marcher, que j’ai remarqué qu’il marchait sur la pointe des pieds. Mon entourage disait que cela allait se corriger avec le temps, mais ce n’était pas le cas. J’ai emmené l’enfant en consultation et le Dr a diagnostiqué le pied bot. Après le traitement, l’enfant marchait normalement« ,a-t-elle confié.

Reine Pélagie Darga, mère d’un enfant guéri du pied bot

Au Burkina Faso, le Programme Pied Bot Hope a débuté modestement avec quelques dizaines d’enfants, mais il a rapidement pris de l’ampleur. Aujourd’hui, plus de 1300 enfants ont été détectés et traités gratuitement grâce à ce programme. Alors que le traitement pourrait coûter jusqu’à 250 000 FCFA, il est rendu gratuit dans les huit régions du pays.

La Journée mondiale du pied bot n’est pas seulement une célébration des réussites, mais aussi une occasion de sensibilisation. Le Dr Oubda insiste sur le fait que le pied bot n’est pas une malédiction. Malheureusement, les causes exactes de cette malformation restent inconnues, en partie à cause du manque d’intérêt et de financement pour la recherche dans ce domaine. Cependant, le programme continue de travailler pour changer les perceptions et offrir de l’espoir aux enfants atteints de pied bot et à leurs familles.

En somme, loin d’être une fatalité, le pied bot peut être soigné avec succès grâce à des traitements appropriés. La méthode Ponseti, appliquée avec diligence et soutenue par des programmes comme Hope Walks, permet à de nombreux enfants de retrouver une vie normale et active.

Madina Belemviré

(madinabelemvire@gmail.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 5 =