Centre de radiothérapie de Bogodogo : Que pense la Coalition burkinabè contre le cancer (COBUCAN)

La Coalition burkinabè contre le cancer (COBUCAN) est une Fédération de l’ensemble des associations de lutte contre le cancer au Burkina. Née de la volonté de plusieurs associations telles la Fondation KIMI, la Ligue burkinabè contre le cancer du sein, AMPO, l’ONG Eureka Afrique, l’association des sages-femmes du Burkina Faso et bien d’autres qui ont décidé de fédérer leurs efforts pour changer le cours des cancers au Burkina. La COBUBAN poursuit entre autres objectifs de, lutter contre les cancers, former ses membres pour qu’ils soient plus efficaces, faire des plaidoyers auprès des différentes institutions du Burkina afin de susciter soit des investissements dans la prévention, soit l’élaboration des lois qui permettent de prendre en charge les malades souffrant de cancer…. A ce propos, la COBUCAN a salué l’inauguration du Centre de radiothérapie le 15 avril dernier. Mais qu’est-ce que ce Centre va apporter de plus dans la lutte contre les cancers ? Dans cet article, Pr Agrégé Nayi Zongo, président de la COBUCAN nous explique les avantages et les modalités d’accès au Centre.

Quel rapport y a-t-il ente COBUCAN et le nouveau Centre de radiothérapie ?

Avant l’inauguration du Centre, les patients qui avaient besoin de radiothérapie n’arrivaient pas à se l’offrir par manque de moyens. Ceux qui avaient les moyens partaient soit dans la sous-région Ouest africaine, soit dans le Maghreb, soit en Europe pour faire leur radiothérapie aux frais de leur famille. Maintenant que la radiothérapie est sur place et que nous savons que ses frais peuvent être élevés, nous nous sommes posés la question de savoir si tout le monde pourra en bénéficier. Nous avons posé cette question lors de l’inauguration aux plus hautes autorités et la réponse ne s’est pas fait attendre.
Ils ont tous dit que des études allaient être menées à haut niveau pour permettre à tout burkinabè qui aurait besoin de faire la radiothérapie dans le cadre du traitement des cancers, d’en bénéficier. Nous avons foi qu’avec ces promesses, la radiothérapie sera accessible à tous les burkinabè qui vont présenter un cancer nécessitant un traitement par radiothérapie. Nous ne savons pas encore si cette radiothérapie sera gratuite ou subventionnée à tel point que la bourse de tous les burkinabè puisse leur permettre d’y accéder.

Combien s’élève le coût de la radiothérapie dans les autres pays ?

La radiothérapie est variable d’un pays à un autre. Au Mali, c’est gratuit pour les populations maliennes, mais pour les étrangers elle commence à partir de 600 000 FCFA en allant. Au Sénégal, dans les Centres privés c’est autour de 2 millions, au Maghreb c’est beaucoup plus que ça. Le plus souvent les malades reviennent nous dire qu’ils ont dépensé 5 à 8 millions pour la radiothérapie. Quand on parle de radiothérapie hors du pays, il faut savoir que cela inclut les frais, les billets d’avion, les transports à l’intérieur du pays d’accueil, l’alimentation et le coût réel de la radiothérapie ainsi que les examens complémentaires qui l’accompagnent et le traitement des éventuelles complications. Le nouveau Centre de radiothérapie est vraiment une aubaine, une opportunité et même une bénédiction pour la population burkinabè, surtout pour ceux qui souffrent du cancer.

Comment accéder au centre ?

Pour l’accès, c’est très important que les patients comprennent que le Centre de radiothérapie n’est pas un lieu où il faut se rendre immédiatement quand on constate des signes d’alerte du cancer. Pour accéder au Centre de radiothérapie, il faut d’abord consulter votre médecin qui peut être dans n’importe quel hôpital, à Ouagadougou ou non. Votre médecin posera le diagnostic de cancer et vous mettra sous traitement. Le médecin va vous présenter à une réunion de concertation pluridisciplinaire qui est une réunion où beaucoup de spécialistes se rencontrent pour discuter de votre dossier. S’il s’avère que vous avez réellement besoin de la radiothérapie, vous allez avoir le quitus pour vous rendre au Centre de radiothérapie. Sachez que tous les patients n’ont pas besoin de radiothérapie. Le passage par la concertation pluridisciplinaire va permettre de ne pas encombrer inutilement le centre et permettre aux agents qui y exercent de travailler dans la sérénité et surtout le calme pour que les résultats soient meilleurs. J’insiste, c’est vraiment inutile de se lever et de se rendre au Centre de radiothérapie directement, passez toujours par votre médecin.

Madina Belemviré

1 Commentaire sur "Centre de radiothérapie de Bogodogo : Que pense la Coalition burkinabè contre le cancer (COBUCAN)"

  1. Moi, j’attends toujours que mon dossier soit présenté depuis 3 mois comme vous m’avez promis mais jusqu’à présent par de retour. Mais je garde toujours espoir

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


16 + 7 =