Dépression post-partum : voici comment elle se manifeste

Donner naissance à un enfant est l’une des plus belles expériences dans la vie d’une femme. Mais cette belle expérience peut aussi se transformer en un cauchemar pour certaines femmes après l’accouchement. Il s’agit de la dépression post-partum qui est une maladie qui apparaît en général deux mois après l’accouchement et qui touche une femme une 10. Comment reconnaître les signes de la dépression post-partum ? Comment y remédier ? Les réponses dans cet article avec le Dr Seydou Compaoré, psychiatre au service de psychiatrie au CHU Yalgado Ouédraogo.

Quelles sont les causes de la dépression post-partum ?

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à cette dépression :

– L’effondrement des hormones de la grossesse,
– Un enfant né dans un contexte difficile, conflictuel,
– Quand l’enfant idéal ne correspond pas à l’enfant réel : certaines femmes idéalisent leur enfant quand il est dans le ventre, mais quand après sa naissance, il y a une discordance entre l’enfant idéal et l’enfant réel, cela peut provoquer une dépression chez certaines femmes,
– Le manque de soutien familial,
– L’épuisement,
– La déception liée à l’expérience de l’accouchement,
– La dépression post-partum prend souvent aussi son origine dans la grossesse : quand l’enfant n’est pas un enfant désiré, cela peut amener la femme à déprimer.

Comment reconnaître les signes de la dépression post-partum ?

Elle se manifeste par :

– Des insomnies,
– Une perte d’appétit,
– Un manque d’intérêt pour elle-même et pour le bébé : tendance à rejeter de l’enfant,
– Le refus d’allaiter l’enfant,
– Une profonde tristesse,
– Des sautes d’humeur.

Traitement

-Le traitement dépend de la gravité. Si la femme n’est pas prise en charge tôt, elle peut passer au stade de délire où l’enfant devient comme un diable à ses yeux.

– Le traitement comprend un soutien psychologique, des antidépresseurs…

– Le maternage joue aussi un rôle important. Si la femme est bien entourée après son accouchement, si elle bénéfice de l’aide de son mari, du soutien de sa famille, cette dépression va passer rapidement.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × trois =