Le lait : Trésor nutritionnel et pilier de l’équilibre alimentaire selon Abdoulaye Gueye

Défini comme un liquide blanchâtre, le lait, produit par les glandes mammaires des mammifères femelles pour nourrir leur progéniture, est bien plus qu’une simple source de nutrition. Abdoulaye Gueye, nutritionniste, nous guide à travers les complexités nutritives de cet aliment complet, mettant en lumière son rôle crucial dans une alimentation équilibrée et ses avantages spécifiques selon les espèces. Découvrons comment le lait, du lait de vache au lait maternel, reste un trésor nutritionnel adapté à chaque étape de la vie, selon l’expertise éclairante de Gueye.

Le rôle du lait dans une alimentation équilibrée revêt une importance particulière selon Abdoulaye Gueye, qui souligne la richesse nutritionnelle de cet aliment à l’échelle mondiale. Un consensus scientifique soutient la consommation de lait à tous les stades de la vie, avec des études récentes mettant en lumière ses effets bénéfiques sur la santé humaine. Néanmoins, il est important de maintenir un équilibre dans le régime alimentaire pour M. Gueye, qui préconise le respect des quantités recommandées figurant dans la pyramide alimentaire.

Selon son point de vue, l’évolution de l’alimentation est influencée par des facteurs sociaux et économiques complexes. Le lait de vache, tout comme celui des autres mammifères, est présenté comme une source de glucides, lipides et protéines, ainsi que de sels minéraux et vitamines, avec des proportions spécifiques. La composition du lait varie selon l’espèce animale, mais les 22 minéraux essentiels au régime alimentaire humain sont toujours présents.

Par exemple, le lait de vache se compose à 87,5% d’eau, 3,3% de protéines, 3,3% de lipides, 4,7% de glucides et 0,7% de sels minéraux. Gueye souligne également la richesse du lait de brebis en matières grasses et protéines, utilisé principalement dans la fabrication de fromages et yaourts.

Le lait et les produits laitiers, décrits comme des trésors nutritionnels, s’adaptent à chaque espèce. M. Gueye explore ensuite le cas particulier du lait maternel, une source inestimable de nutriments pour les nourrissons.

Riche en protéines, lipides, glucides, vitamines et sels minéraux, le lait maternel renforce le système immunitaire, prévient les infections et favorise une digestion saine. Au-delà de la petite enfance, l’allaitement maternel réduit le risque de maladies chroniques telles que le diabète, l’obésité et les maladies cardiovasculaires, tout en renforçant le lien émotionnel entre la mère et l’enfant.

Abdoulaye Gueye nous invite ainsi à apprécier le lait sous un nouvel éclairage, reconnaissant ses bienfaits à chaque étape de la vie.

Madina Belemviré

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − trois =