Odeurs des aisselles : » ll n’est pas nécessaire de se raser les poils » (Dr Nadine Ouédraogo)

Les poils présents sous les aisselles permettent de mieux faire circuler l’air et donc de garder le corps à une bonne température. Ils permettent également de retenir l’écoulement de la sueur. La sueur des aisselles est produite par les glandes sudoripares situées dans la peau. Le rasage ne modifie donc pas la quantité de sueur produite. Ces poils présents sous les aisselles favorisent-ils les mauvaises odeurs ? Est-il nécessaire de les raser ? Médecin dermatologue et vénéréologue en service au Centre Hospitalier Universitaire de Tengandogo, Dr W Nadine Ouédraogo réponds aux questions de Bulletin Santé.

Dr Nadine Ouédraogo, dermatologue vénérologue

Les poils favorisent-ils les mauvaises odeurs ?

Non, c’est l’accumulation et la macération de la sueur à la surface de la peau qui favorisent le développement des bactéries responsables des mauvaises odeurs.

Le rasage des aisselles préserve-t-il des mauvaises odeurs ?

Même épilée, la sueur à la surface de la peau peut dégager une odeur. Il n’est donc pas nécessaire de se raser les poils des aisselles. Il suffit d’avoir une bonne hygiène quotidienne. Cependant si vous remarquez qu’une forte pilosité entretient une sensation désagréable d’humidité sous vos aisselles, il peut être plus confortable de couper ou de raser les poils, favorisant un bon entretien des aisselles.

Que risque-t-on en rasant les aisselles ?

Les risques en se rasant les aisselles sont multiples :

-Une irritation due au contact répétitif  de la lame, peut se manifester par des rougeurs, des démangeaisons, une sensation de brûlure, une peau rugueuse entrainant de l’inconfort ;

-Des boutons de rasages  qui grattent parce ce que les  poils poussent sous la peau ;

-Le rasage agresse  la peau et la rend  vulnérable donnant l’occasion aux microbes de pénétrer par la peau ce qui va entrainer des infections de ces zones ;

-Une allergie (eczéma de contact) du fait de l’utilisation de certaines crèmes dépilatoires  contenant des substances allergènes ;

-Une coloration plus foncée des aisselles devenant noires ou plus marron (hyperpigmentation).

Pourquoi les poils de certaines personnes deviennent rouges ou jaunes ?

Concernant les poils jaunes et rouges (TRICHOBACTERIOSE), c’est une infection bactérienne bénigne et superficielle des poils. Avec l’humidité et la macération, les bactéries viennent se fixer le long des poils qui contiennent de la sueur. Ces bactéries produisent une substance cémentante qui gaine ( mouler) les tiges pilaires donnant la coloration jaune ou rouge.

Lire notre article sur les mauvaises odeurs corporelles

Quelques précautions à prendre lors d’un rasage.

Lors du rasage les précautions à prendre sont :

-Utiliser une lame neuve et tranchante. La lame émoussée (moins tranchante) augmente le risque d’exposition au feu du rasoir et d’irritation de la peau.

-Laver les aisselles avec un savon surgras ou à pH neutre avant de se raser permet d’hydrater la peau et rendre les poils épais au contact de l’eau ce qui permet de couper les poils plus facilement. Il rend les aisselles propres et empêche également les bactéries de pénétrer à travers la peau si elle est entaillée.

-Utilisation de gel à raser maintient l’hydratation et facilite le glissement du rasoir sur la peau.

-Après rasage des aisselles, rincer et sécher délicatement les aisselles avec une serviette propre, puis appliquer une crème hydratante ou une huile.

Des conseils à l’endroit des populations ?

Des règles d’hygiènes simples peuvent limiter la transpiration au quotidien :

-Une bonne hygiène corporelle : se  laver tous les jours et bien sécher la peau surtout les plis après la douche et utiliser de préférence un savon surgras ou un savon à pH neutre,

-Eviter les vêtements en matières synthétiques et privilégier les vêtements  fabriqués avec des matières naturelles comme le coton et le lin,

-Eviter de porter des vêtements sales,

-Porter des vêtements un peu amples et légers pour permettre à l’air de circuler et éviter la macération. Les vêtements sombres emmagasinent la chaleur, privilégier les tons claires dans la journée,

-Eviter d’appliquer du parfum sur les aisselles car il risque d’irriter la peau.

-En cas d’utilisation d’anti-transpirant ou de déodorant, privilégier ceux ne contenant pas d’alcool, ni de sels d’aluminium pour éviter les irritations et allergies. L’application se fait le soir avant le coucher sur une peau propre et sèche,

-Eviter le rasage fréquent car fragilise la peau.

Madina Belemviré

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − 5 =