Port des sous-vêtements la nuit : Voici ce que vous risquez !

Vous avez l’habitude de dormir avec des sous-vêtements ? Si oui, il est temps d’arrêter car le port des sous-vêtements la nuit constitue un facteur de risques de plusieurs maladies autant chez l’homme que chez la femme. Au-delà de cela, le problème englobe le port des vêtements serrés dans la journée pour répondre parfois aux exigences du moment dites « effets de mode » et constaté dans les deux sexes. Médecin infectiologue en service actuellement au Centre hospitalier régional de Ziniaré, Dr Mikaila Kaboré vous dit tout sur les risques liés au port des sous-vêtements la nuit.

Que risquent les femmes en portant des sous-vêtements la nuit?

Les risques sont de plusieurs ordres dépendant du type de sous-vêtements, du morphotype de la personne et des susceptibilités individuelles. Le risque infectieux est prédominant, mais l’inconfort ressentit souvent à type d’irritation de la peau au niveau des parties concernées n’est pas négligeable :

– Le port de sous-vêtements synthétiques la nuit augmente la chaleur locale au niveau des parties intimes y compris les seins pour ce qui est du soutien-gorge. La transpiration de la peau avec les sécrétions génitales augmente l’humidité et peut modifier le Ph vaginal, favoriser la prolifération de certaines bactéries et champignons et provoquer des infections génitales. Ce sont des femmes qui vont à un moment donné ressentir des démangeaisons au niveau des parties intimes, parfois des brûlures lors de la miction et des pertes blanches d’aspect anormal,

– Des furoncles peuvent souvent être constatés à certains endroits, liés à la fragilisation de la peau suite aux différents frottements avec les sous-vêtements et vêtements serrés dans la journée. Certaines bactéries déjà présentes sur la peau à l’état normal profitent de cette situation. Les personnes corpulentes seraient plus à risque,

– Le soutien-gorge n’est pas aussi conseillé la nuit : au-delà du fait qu’il ne permet pas une bonne circulation du sang, il entretient l’humidité au niveau des plis sous les seins et cela est favorable au développement des champignons à l’origine de mycoses des plis.

Et les hommes ?

Chez les hommes, le problème se pose surtout avec les pantalons serrés (jeans). C’est la tendance des jeunes en ce moment. Des voies plus éclairées diront qu’au-delà du fait que ça ne favorise pas une bonne circulation sanguine, cela entretien une chaleur locale au niveau de l’entrejambe surtout avec les frottements de la journée et ce n’est pas bon signe pour les testicules. Ces derniers ont dû fuir la chaleur corporelle en descendant dans les bourses dès la naissance et leur faire subir permanemment une épreuve de chaleur peut impacter sur leur potentiel de production de spermatozoïdes.

Avez-vous des conseils à conseils à l’endroit des populations ?

Tout en occultant pas certaines considérations socioculturelles et des sensibilités individuelles, il est recommandé de :

– Adopter un style vestimentaire qui fatigue moins le corps sans pour autant s’éloigner des habitudes du moment,
– Porter des habits de nuits assez amples tels que les pyjamas libérant ainsi les parties intimes de la chaleur,
– Porter des sous-vêtements en coton et non serrés dans la journée,
– Entretenir une bonne hygiène des sous-vêtements car regorgeant des microbes du tube digestif qui peuvent se retrouver dans l’appareil génital et urinaire,
– Pour les personnes qui présenteraient déjà des inconforts pouvant être liés au port des vêtements serrés ou des sous-vêtements la nuit, c’est de consulter un agent de santé.

Madina Belemviré

5 thoughts on “Port des sous-vêtements la nuit : Voici ce que vous risquez !

  • 14 juin 2021 à 16h51
    Permalink

    Je suis ravi de confirmer ma théorie ici , il y’a eu fille asthmatique qui piquait les crises a chaque fois les nuits et quand je lui ai questionner côté vestimentaire , qu’elle aimait porter des soutiens gorges pour dormir , je lui ai conseillé d’arrêter et dès lors y’a du mieux . Juste un petit exemple tout en sachant que l z crises chez un asthmatique est d’emblée nocturne . Merci pour à vous pour l éclaircissement

    Répondre
  • 17 juin 2021 à 9h12
    Permalink

    Très intéressant
    Par ignorance, l’Homme crée donc des problèmes et cherche à les résoudre après (trop de dépenses !)
    Merci Dr Kaboré pour ces utiles conseils

    Répondre
  • 9 mars 2022 à 17h13
    Permalink

    Merci beaucoup à vous pour ces conseils car je suis dans le même cas actuellement toujours l’apparition des furoncles malgré les nombreux traitements chez le dermatologue mais toujours pas de changement et cela dure depuis des dizaines d’années

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 + treize =