Santé mentale des femmes enceintes séropositives : un pilier essentiel dans la lutte contre le VIH

Le vendredi 14 juin 2024, lors d’un webinaire sur le thème de l’Élimination de la transmission mère-enfant du VIH en Afrique de l’Ouest et du Centre : et si on en parlait? », organisé par le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (REMAPSEN), le Dr Eric Verschueren, Directeur pays de L’ONUSIDA au Bénin et au Togo, a mis en avant l’importance d’intégrer la santé mentale des femmes enceintes vivant avec le VIH dans les stratégies de lutte contre la maladie.

Dr Eric Verschueren, Directeur pays de L’ONUSIDA au Bénin et au Togo

« Il est impératif de plaider pour que l’amélioration de la santé mentale devienne une composante centrale de nos efforts pour mettre fin à l’épidémie de VIH« , a déclaré le Dr Verschueren qui a souligné que cela fait partie du deuxième pilier de l’alliance mondiale pour mettre fin au sida chez les enfants.

Selon les experts, cela représente un obstacle significatif à la prévention, au dépistage et au traitement efficaces. « Les effets psychologiques d’une séropositivité sur une femme peuvent être dévastateurs, allant de la peur de l’annonce à la préoccupation pour l’avenir de leurs enfants. », a fait remarquer le Directeur pays de L’ONUSIDA au Bénin et au Togo.

Lire notre article sur l’élimination de la transmission mère-enfant du VIH en Afrique de l’Ouest et du Centre 

https://www.bulletinsante.net/elimination-de-la-transmission-mere-enfant-du-vih-en-afrique-de-louest-et-du-centre-les-defis-persistent/

Cet appel à l’action souligne l’importance de ne pas seulement traiter le VIH physiquement, mais aussi de soutenir la santé mentale des personnes affectées, en particulier des femmes enceintes.

Le Dr Verschueren plaide donc en faveur d’une approche holistique de la prise en charge des femmes enceintes séropositives, intégrant non seulement des services médicaux de qualité mais également un soutien psychologique et social adapté.

Madina BELEMVIRE 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + dix-sept =