Sinusites : Peut-on en guérir?

La rhinosinusite est une maladie qui se caractérise par une inflammation des cavités sinusiennes autour des cavités nasales. En fonction de la forme, aigue ou chronique, elle peut se compliquer et remettre en cause le pronostic vital de la personne surtout pour sa forme aigue bactérienne. Quelles peuvent être ces complications? Peut-on en guérir ? Notre spécialiste, le Pr Bertin Priva Ouédraogo, Chef de service de chirurgie et spécialités chirurgicale au CHU de Tengandogo, Professeur titulaire en ORL et en chirurgie cervico faciale à l’Université Joseph Ki Zerbo et président de la Société burkinabè d’ORL et de chirurgie cervico faciale apporte des réponses.

Statistiques des rhinosinusites au Burkina

Il n’y a pas beaucoup d’études faites sur une grande échelle, mais nous avons des études ponctuelles dans un certain nombre d’hôpitaux, surtout dans le cadre des thèses et des publications scientifiques.

Au CHU Yalgado Ouédraogo, une étude faite sur 5 ans sur uniquement les rhinosinusites chroniques a permis de nous rendre compte que le service ORL a reçu 24 à 30 malades par an pour des rhinosinusites chroniques, uniquement par les médecins.

Au CHU de Tengandogo, une étude qui a été faite récemment puis validée en 2018 a concerné l’ensemble des rhinosinusites qui ont été vus en ORL dans l’hôpital. On a eu à peu près une trentaine de cas par an. C’est juste des données ponctuelles et parcellaires quand on sait qu’une grande partie de ces sinusites sont surtout prises en charge dans les services de santé de premier niveau, dans les CMA, dans les CHR et surtout dans les structures privées de la ville de Ouagadougou.

Complications des rhinosinusites

Les rhinosinusites peuvent donner des complications, surtout les sinusites aigues.

Pour les sinusites chroniques, il s’agit d’une inflammation chronique qui modifie un peu la muqueuse. La complication que l’on rencontre concerne la polypose naso-sinusienne. C’est-à-dire qu’on aboutit à des excroissances au niveau des sinus qui dépassent ces sinus et qui se retrouvent dans le nez pouvant boucher totalement les fosses nasales, empêchant la personne de respirer par le nez.

En dehors de cela, les complications qui peuvent remettre en cause le pronostic vital sont habituellement le fait des sinusites aigues, à cause de l’infection qui est là. On peut avoir des méningites, des complications intracrâniennes comme les encéphalites, des abcès crânien. On peut avoir aussi des complications oculaires et même la cécité.

Traitement et prévention

Il faut prévenir en évitant de se retrouver dans une situation de rhinosinusite aigue où de poussée aigue de sinusites chronique de réchauffement.

Nous avons essentiellement deux groupes de moyens: les médicaments et les interventions chirurgicales. Lorsque le traitement médical ne marche pas, on a recours à la chirurgie que pour ce soit pour les sinusites aigues ou chroniques.

Est-ce qu’on peut en guérir ?

Vous avez deux possibilités : si la cause est bien identifiée, si vous avez une sinusite chronique à un champignon, une aspergillose par exemple et qu’on arrive à opérer, à nettoyer le sinus, il n’y a aucune raison que vous manifestiez encore des signes de sinusites.

Là où c’est un peu complexe, c’est pour des gens qui font des sinusites chroniques dites allergiques. Jusqu’aujourd’hui, même au niveau mondial, on n’a pas encore une totale maitrise de la gestion de l’allergie chez les gens. A l’image de l’asthme qui est une manifestation allergique ou d’autres pathologies on n’a pas encore des solutions miracles pour faire disparaître l’allergie chez les patients. Si quelqu’un par exemple fait une manifestation allergique au niveau naso-sinusien, le problème va être entier. On va le traiter, calmer les symptômes, le soulager, mais tant que l’allergie est là, tant que son organisme réagit de manière exagérée aux allergènes et tant qu’on n’a pas réglé définitivement le problème de son allergie, il ne va jamais s’en sortir totalement. Il aura des périodes d’accalmie, de poussée allergique et ce sont ces gens qui vont vous dire qu’on ne peut pas guérir de cette maladie.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois + 19 =