Hépatite B : Un porteur inactif peut toujours contaminer

L’hépatite B est une maladie infectieuse causée par le virus de l’hépatite B. On distingue deux types de porteurs du virus : les porteurs actifs et les porteurs inactifs (autrefois désignés par le terme porteur sain). Quelle est la différence entre un porteur actif et un porteur inactif ? Un porteur inactif peut-il contaminer ? Dr Romond Sia, hépato gastro-entérologue, Chef de service de gastro entérologie à l’hôpital protestant Schiphra fait le point.

Différence entre la forme active et inactive ?

  • Pour la forme active, la quantité de virus de l’hépatite B est élevée. Lorsqu’on fait l’examen appelé charge virale (quantification des virus de l’hépatite B dans le sang), on va trouver une quantité de virus élevée supérieure à 2000 UI/ml. On a aussi des lésions au niveau du foie qui peuvent être modérées ou sévères et il y a des examens qui permettent de le savoir comme le fibroscan ou l’échographie abdominale. Lorsqu’on a ces deux conditions réunies, on dit que l’hépatite B est active. Cela signifie que si rien n’est fait, la probabilité qu’elle se complique est élevée. Le traitement aura donc pour objectif de faire baisser la charge virale et de réduire les lésions crées sur le foie par le virus afin d’éviter l’évolution vers les complications.
  • Pour la forme inactive, la quantité de virus est inférieure à 2000 UI/ml. Deuxièmement lorsqu’on fait le fibroscan et l’échographie pour voir les lésions, quelque fois on n’ a pas de lésions et même si on les a, elles sont minimes. On dit que l’hépatite B est inactive et on n’a pas besoin de prendre un traitement. Il n’y a donc pas une indication de traiter. Mais que la maladie soit active ou inactive, on doit faire un suivi avec des examens périodiquement.  Lorsqu’on se rend compte que la maladie qui est inactive au début tend à devenir active, on débute le traitement pour bloquer son évolution.
  • Par ailleurs, cette nomenclature (forme active et inactive) est devenue obsolète car il est question en ce moment d’une nouvelle classification. Cette nouvelle classification distingue une infection chronique d’une hépatite chronique en fonction de la présence ou non de l’antigène HBe du virus (antigène de la multiplication virale).

Un porteur inactif peut-il contaminer ?

L’erreur que les gens commettent, c’est de dire que lorsqu’on a une forme inactive on ne contamine pas. C’est vrai que le risque de contamination est faible mais quelqu’un qui a l’hépatite B, même si la maladie est inactive,  elle peut toujours contaminer.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × quatre =