Burkina : plus de 16 millions de moustiquaires seront distribuées aux populations du 30 août au 4 septembre 2022

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique à travers le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) a organisé une rencontre d’information avec la presse sur la campagne 2022 de distribution gratuite des Moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA). L’activité s’est tenue le 26 août 2022 à Ouagadougou.

Chaque trois ans, depuis 2010 au Burkina Faso, le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) organise une campagne de distribution gratuite des MILDA sur toute l’étendue du territoire. Le lancement officiel de la 5é édition est prévu le 30 août 2022 à Kaya dans la région du Centre-Nord.

Ce sont au total 16 051 518 moustiquaires imprégnées à longue durée d’action de dernière génération qui seront distribuées gratuitement aux populations. La quantité par ménage est d’une moustiquaire pour deux personnes.

Mais les personnes qui vivent isolées sont prises en compte, a indiqué le Dr Gautier Tougri, coordonnateur du PNLP. Le temps de distribution est du 30 août au 4 septembre 2022 sur les sites prévus dans chaque localité.

Dr Gautier Tougri, coordonnateur du PNLP

Les personnes qui n’ont pas pu être recensées pendant la période de dénombrement, sont appelées à se rendre dans les Centres de santé les plus proches pour récupérer leurs moustiquaires après la période de distribution.

Pour la campagne 2022 explique le Dr Tougri, la distribution aurait pu se faire plus tôt, c’est-à-dire en mai. Cependant, un retard de livraison est survenu bien que les commandes aient été faites depuis avril 2021. La maladie à coronavirus serait la cause.

Le seul moyen d’attraper le paludisme reste la piqûre de moustique

Le coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) rappelle que le paludisme se transmet d’une personne malade à une autre saine par une piqûre de moustique et que le seul moyen d’attraper le paludisme reste la piqûre de moustique. Pour protéger toute la famille contre la maladie, il recommande de dormir sous une moustiquaire pendant la nuit et sur toute l’année.

Pour bien entretenir les moustiquaires qui seront distribuées très prochainement, le coordonnateur du PNLP conseille de les « laver avec du savon simple et jamais avec du détergent et de les étaler à l’ombre pour sécher ». En cas de déchirure de la MILDA, « il faut la coudre à l’aide d’une aiguille et d’un fil pour fermer les trous », a expliqué M. Tougri.

Pour mémoire, le paludisme constitue le premier motif de consultation, d’hospitalisation et de décès au Burkina Faso, selon les données du ministère burkinabè de la santé.

En 2021 selon la même source, le nombre de personnes souffrantes du paludisme et ayant été admises dans une formation sanitaire est de 12 231 086 avec malheureusement 4 355 décès. En 2020 dans le monde, l’Organisation Mondiale de la Santé a relevé 241 millions nouveaux cas de paludisme et 627 000 décès dans 85 pays avec une forte représentativité dans les régions africaines.

Pourtant la maladie est guérissable et évitable selon le Dr Gautier Tougri, qui appelle de tous ces vœux les Burkinabè, surtout les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans qui sont les plus vulnérables, à dormir sous une moustiquaire imprégnée.

Sébastien Kansié

One thought on “Burkina : plus de 16 millions de moustiquaires seront distribuées aux populations du 30 août au 4 septembre 2022

  • 30 août 2022 à 10h39
    Permalink

    J’ai beaucoup apprécié l’aide mais je me demande si c’est parce ce que c’est gratuit que les distributeurs nous font subir cette souffrance ou bien c’est leur vocation . C’était prévu que ça allait commencer à 8h précis mais depuis 5h les bénéficiaires ont fait le rang et jusqu’à présent ils disent rien . Je me demande même s’ils en auront

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

6 + 18 =