Café au lait : Une option nutritionnellement saine ou à risque?

Le café au lait, une boisson née en France au 18ème siècle, s’est répandu dans le monde entier. Popularisé notamment à la Nouvelle-Orléans au 19ème siècle, il a ensuite conquis l’Italie dans les années 1900 avant de connaître une renaissance dans les cafés américains et européens dans les années 2000. Il peut être préparé en utilisant du café filtre, expresso ou instantané. Cette boisson appréciée par de nombreuses personnes, offre des avantages pour la santé, mais suscite également des interrogations sur ses effets nutritionnels. Abdoulaye Gueyé, nutritionniste, se penche sur la question de savoir si le mélange de lait avec le café est une pratique nutritionnellement saine.

Le café au lait offre divers avantages pour la santé, tels que le renforcement du système immunitaire, la promotion de la perte de poids, l’amélioration de la concentration, la prévention de la constipation et le soutien du développement musculaire selon Abdoulaye Gueyé. Ces bienfaits sont attribués à la présence de composés bioactifs dans le café, tels que la caféine et l’acide chlorogénique, ainsi qu’à des nutriments présents dans le lait.

Cependant, il souligne également qu’une consommation excessive de caféine peut potentiellement réduire l’absorption de calcium par le corps. Il est recommandé de maintenir une consommation modérée de café au lait et d’adopter une alimentation équilibrée pour minimiser cet effet néfaste. Limiter la consommation de caféine à environ 400 mg par jour, ce qui équivaut à environ 600 ml de café filtré, est également préconisé.

Par ailleurs, M.Gueyé a noté que la consommation de café au lait peut entraîner des selles plus fréquentes en raison de la caféine, stimulant les contractions intestinales. Certaines personnes, notamment celles souffrant de troubles tels que le syndrome du côlon irritable, l’intolérance au lactose ou l’allergie aux protéines du lait, peuvent éprouver des symptômes indésirables tels que des diarrhées ou des ballonnements. Il recommande donc à ces individus d’éviter le café au lait et d’explorer des alternatives mieux adaptées à leurs besoins.

Aussi, la réaction entre le lait et les composants du café peut être plus prononcée chez les personnes intolérantes au lactose ou allergiques aux protéines du lait de vache, pouvant provoquer des troubles digestifs. Les alternatives telles que le lait sans lactose ou les boissons à base de plantes comme le soja peuvent être envisagées. La consultation d’un professionnel de la santé est recommandée pour obtenir des conseils spécifiques et déterminer les alternatives adaptées à chaque situation.

En somme, bien que le café au lait présente des avantages pour la santé, il est essentiel d’être conscient des potentiels risques liés à sa consommation, surtout pour les personnes ayant des troubles digestifs. Une approche éclairée, basée sur la modération et la connaissance de ses propres besoins nutritionnels, est recommandée pour profiter au mieux de cette boisson populaire.

Comment le lait peut-il interagir avec les composants du café sur le plan nutritionnel ? Nous en reparlerons prochainement.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + trois =