Drogue du violeur : Aux femmes et aux jeunes filles, soyez vigilantes !

Utilisé en médecine pour traiter la narcolepsie et en anesthésie préparatoire, le GHB (gamma-hydroxybutyrate) est un médicament qui a été détourné de son utilisation habituelle en médecine. Appelé encore la drogue du violeur, il est utilisé comme drogue pour pouvoir abuser sexuellement des filles et des femmes. Comment agit ce médicament s’il est utilisé comme drogue?  Abdoul Karim Bambara de l’unité d’addictologie au CHU Yalgado Ouédraogo apporte des éclaircissements.

 Abdoul Karim Bambara de l’unité d’addictologie

Dans quel cas utilise-t-on le GHB ?

Le GHB est un médicament utilisée pour soigner la narcolepsie qui est une maladie caractérisée par un accès pathologique de sommeil brusque et irrésistible. Malheureusement les gens ont détourné pratiquement beaucoup de drogues de synthèse et de médicaments de leur rôle initial pour satisfaire leurs besoins.

Comment agit ce médicament s’il est utilisé comme drogue?

Il va induire un état de confusion ou de trou noir, pendant lequel la jeune fille ou la femme peut subir des abus et surtout le viol.

Les conséquences pour la personne sont multiples : sanitaires, psychologiques, perte d’estime de soi avec un fort sentiment de culpabilisation.

NB: il est important de signaler que d’autres médicaments sont utilisés comme drogue pour abuser des personnes.

Conseils aux jeunes filles et aux femmes

Les jeunes filles doivent être très vigilantes et ne pas accepter les invitations de personnes inconnues. Elles doivent également être vigilantes même avec les personnes qu’elles connaissent.

  • Toujours surveiller son verre ;
  • Ne jamais laisser son verre contenant de la boisson pour se lever et venir le reprendre.
  • Surveiller le repas, faire attention aux bonbons dans des circonstances de boîtes de nuit ou de regroupement festifs parce que souvent ces substances sont inodores et incolores.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × cinq =