Santé : Que faire en cas de crise d’hypoglycémie ?

‘’Palpitations, sueurs profuses, sensation de faim, tremblements’’. Est-ce de l’hypoglycémie ? Dr Lassina Seré, médecin interniste au CHU de Tengandogo nous montre des astuces pour y faire face. 

Quelles sont les mesures à prendre en cas de crise d’hypoglycémie?

Il faut savoir que le diagnostic par excès de l’hypoglycémie n’est jamais grave.

En cas de crise d’hypoglycémie, il faut donner rapidement du sucre à la personne si elle est consciente et ne vomit pas. On peut donner trois à quatre carreaux de sucre ou du jus ou toute boisson sucrée ou des aliments sucrés. Ce cas peut se gérer à domicile.

Après correction de l’hypoglycémie, il faut se rendre dans un Centre de Santé ou appeler son médecin traitant pour identifier la cause afin d’éviter des crises ultérieures qui peuvent être graves.

Si la personne n’est pas consciente ou présente des vomissements, il faut passer par la voie veineuse pour corriger rapidement l’hypoglycémie. On prend une voie veineuse et on fait passer en perfusion du sérum glucosé quel que soit le type de sérum glucosé selon la disponibilité dans le centre de santé. Après correction, la recherche de la cause de l’hypoglycémie est fondamentale pour éviter des crises répétitives et des situations ultérieures plus graves.

Comment se passe la prise en charge ? 

La prise en charge passe par la prévention des crises graves, surtout dans les cas où des personnes sont susceptibles de faire des hypoglycémies notamment chez les diabétiques qui sont sous traitement d’insuline ou d’autres médicaments qui peuvent entraîner l’hypoglycémie. Ou des patients souffrant de pathologies pouvant entrainer des hypoglycémies.

Cette prévention se fait à travers l’éducation du patient et son entourage à reconnaître les signes d’alerte ou signes de début d’hypoglycémie et à leur montrer comment il faut la corriger dès le début à domicile avant de se rendre dans un centre de santé.

Le traitement de l’hypoglycémie se fait par la prise des carreaux de sucre ou toute boisson sucrée si le patient est conscient et ne présente pas de vomissements.

Pour les patients qui ne sont pas conscients ou qui vomissent, ils doivent être conduits directement dans un centre de santé pour une prise en charge rapide. Après la correction d’une hypoglycémie, il faut rechercher la cause et prendre des mesures correctrices pour éviter les crises à répétition qui peuvent conduire à une situation dramatique.

Un message à l’endroit des populations ?

Les cas d’hypoglycémie les plus fréquents que nous rencontrons dans nos services de santé sont surtout les patients diabétiques qui sont sous insulines ou d’autres médicaments comme les sulfamides hypoglycémiants. La reconnaissance des signes d’hypoglycémie dès le début est nécessaire.

Ce qui est également conseillé et très important pour ces patients, lorsqu’ils sortent hors de leur domicile, ils doivent toujours avoir des carreaux de sucre ou une boisson sucrée ou un aliment à porter de main car il se peut qu’un repas ne soit pas disponible au moment où il faut manger pour éviter une hypoglycémie. Cela veut dire qu’il faut avoir toujours un aliment à manger ou du sucre dans son sac quand on sort de chez soi.

Le message important que je veux passer à l’entourage des patients : dès que vous avez une personne à la maison et que vous sentez que subitement change de comportement avec des propos incohérents, commence à suer anormalement, a des tremblements et vous savez qu’il est sous insuline et sous autres médicaments antidiabétiques, il faut lui donner un aliment sucré immédiatement. Même s’il s’avère après que ce n’est pas de l’hypoglycémie, l’aliment sucré que vous lui avez donné ne va pas aggraver sa situation. S’il s’agit d’une hypoglycémie, vous allez corriger en lui évitant une crise grave. Par la suite vous l’emmenez dans un Centre de santé où il aura une meilleure prise en charge.

Rachid Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 − 14 =