Hernie discale : « La tranche d’âge la plus concernée est de 35 à 55 ans », (Dr Sayoré)

La hernie discale est une maladie qui touche principalement le sexe masculin, avec 5% des hommes concernés contre 3% des femmes. Elle peut se localiser au niveau du cou et du dos. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les causes et les manifestations de cette maladie avec le Dr Christine Miléna Sayoré, neurochirurgienne au CHU de Tengandogo.

Dr Christine Miléna Sayoré, neurochirurgienne

Qu’entend-on par disque ?

Le disque agit comme un amortisseur situé au niveau de la colonne vertébrale. Il constitue une articulation entre les vertèbres. C’est la partie molle qui sépare chaque vertèbre et a la forme d’un disque, d’où son nom de disque intervertébral.

Qu’est-ce que la hernie discale ?

Une hernie discale survient lorsqu’une partie du disque (la partie centrale) appelée le noyau gélatineux fait saillie dans le canal vertébral, la cavité par laquelle passent les racines nerveuses et la moelle épinière.

Qui est concerné ?

Tous sont concernés, mais la tranche d’âge la plus concernée est celle des jeunes adultes (entre 35 et 55 ans). Après l’âge de 60 ans, le disque se dégénère progressivement, car la partie centrale commence à se déshydrater, perdant ainsi sa teneur en eau. A ce stade, il est donc très rare de trouver des sujets âgés de plus de 60 ans atteints d’une hernie discale. Chez les enfants, c’est également rare, mais on peut observer dans environ 1 à 2% des cas des jeunes de moins de 25ans souffrant de cette pathologie.

Quelles sont les causes d’une hernie discale ?

Les causes sont assez multiples :

-L’activité professionnelle : toute activité qui exige des efforts intenses et répétés sur la colonne vertébral (port de charges lourdes, se baisser fréquemment).

Déshydratation rapide du disque (vieillissement, une maladie).

– Les athlètes sont également exposés car ceux-ci sollicitent beaucoup leur dos et effectuent beaucoup d’exercices sur le dos, donc épuisent rapidement la colonne vertébrale.

-Le surpoids ou l’obésité, peuvent également contribuer à la survenue d’une hernie discale.

-Les personnes sédentaires, c’est-à-dire celles qui mènent une vie peu active.

– Les mouvements brusques du dos et ou les mauvaises postures entrainant une usure naturelle du disque.

– Le terrain familial (génétique) : il y’a une prédisposition héréditaire dans certains cas.

– Le traumatisme : une personne victime d’un accident qui tombe sur le dos peut développer une hernie discale en raison de la pression subie sur le disque.

Madina Belemviré, Ladifatou Korbéogo (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × un =