Les rhumatologues du Burkina se penchent sur les défis du rachis : Retour sur les 4e journées scientifiques de la SBR

Du 13 au 15 mars 2024, s’est déroulée à Ouagadougou, la 4ème édition des journées scientifiques de la Société Burkinabè de Rhumatologie (SBR). Sous le thème « La rachis dans tous ses états », cet évènement a réuni des experts nationaux et internationaux pour discuter des multiples facettes des pathologies du rachis.

Le Pr Wendlasida Joëlle Stéphanie Zabsonré/Tiendrebéogo, rhumatologue au Centre hospitalier universitaire de Bogodogo et Présidente de la SBR, a souligné l’importance de ces rencontres qui ont offert une tribune unique pour discuter des multiples pathologies affectant le rachis, incluant les arthroses, les affections rachidiennes, les atteintes de la colonne cervicale et du cou dorsal, ainsi que les infections dégénératives telles que la tuberculose osseuse.

Pr Wendlasida Joëlle Stéphanie Zabsonré/Tiendrebéogo, Présidente de la SBR

Outre les rhumatologues, les tables rondes ont accueilli des experts multidisciplinaires, notamment des médecins du travail, des neurochirurgiens, des radiologues et des gériatres, mettant en évidence l’impact global des affections du rachis sur la qualité de vie et la productivité professionnelle.

Selon les données révélées lors de ces journées, l’arthrose est un problème préoccupant touchant près de 80% de la population mondiale à un moment de sa vie, selon l’OMS. Le Pr Zabsonré souligne le besoin urgent de sensibilisation et de communication pour prévenir et gérer ces affections, en particulier dans le contexte du vieillissement de la population.

Ces journées scientifiques, organisées tous les deux ans, sont un rendez-vous incontournable pour la communauté médicale. La prochaine édition prévue pour 2026 explorera les liens entre les maladies métaboliques et les affections rhumatologiques, notamment l’obésité et le diabète.

En reconnaissance de l’engagement et du talent des jeunes rhumatologues, des prix symboliques ont été décernés lors de ces journées, visant à encourager la relève et à valoriser l’excellence dans le domaine et soulignant les progrès réalisés depuis l’introduction de la spécialisation en rhumatologie au Burkina en 2017.

L’évènement a également été marqué par la participation de professionnels de la santé venus de l’extérieur, notamment des kinésithérapeutes du Togo, témoignant ainsi de l’aspect pluridisciplinaire des pathologies rachidiennes et de l’importance de la collaboration internationale dans ce domaine.

Ainsi, les 4e journées scientifiques de la SBR ont non seulement enrichi les connaissances et les perspectives sur les défis du rachis, mais ont également renforcé la collaboration et l’engagement envers l’amélioration de la santé vertébrale au Burkina Faso et au-delà.

Abdoul Rachid Sow 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × deux =