Les risques de retenir volontairement ses urines : ce qu’il faut savoir

Dans une société où l’accès à des toilettes propres et adaptées peut parfois être un défi, la rétention volontaire des urines devient malheureusement une réalité pour de nombreuses personnes. Le Dr Pegdebamba François Kissou, médecin néphrologue, met en garde contre les dangers de cette pratique et donne des conseils pour maintenir une élimination régulière et saine.

Dr Pegdebamba Kissou, médecin néphrologue

Les reins jouent un rôle crucial dans la régulation de la quantité d’eau et des ions dans l’organisme. Cependant, lorsque les toilettes sont indisponibles ou inadéquates, certaines personnes peuvent être amenées à retenir volontairement leurs urines, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé.

« Il est déconseillé de retenir les urines », prévient le Dr Kissou qui soutient que toute situation qui oblige des personnes à retenir leurs urines, que ce soit en raison du manque d’intimité ou de l’absence de toilettes disponibles, doit être évitée autant que possible.

La rétention volontaire des urines, explique Dr Kissou, peut entraîner divers problèmes de santé, notamment la stagnation des urines favorisant les infections urinaires et la formation de calculs rénaux. Ces complications peuvent à leur tour conduire à une rétention involontaire des urines et même à une insuffisance rénale.

En outre, elle peut perturber le système neuromusculaire responsable de la miction, entraînant des troubles urinaires.

Pour maintenir une élimination régulière de l’urine et éviter la rétention volontaire, le Dr Kissou recommande les mesures suivantes :

– Boire suffisamment d’eau pour favoriser une production d’urine adéquate.

– Rendre disponibles des toilettes propres, adaptées et accessibles dans tous les lieux publics.

-Éviter de retenir les urines, même en l’absence de toilettes disponibles.

-Consulter un professionnel de santé en cas de troubles de la miction.

La rétention volontaire des urines présente des risques significatifs pour la santé, allant des infections urinaires aux complications rénales graves. En adoptant des habitudes saines telles qu’une hydratation adéquate et l’accès à des toilettes propres, il est possible de prévenir ces problèmes et de maintenir une fonction urinaire optimale.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 4 =