Maladies rénales : Tout savoir sur les ennemis du rein

Dr Hassane Traoré, médecin néphrologue

La maladie rénale, maladie non transmissible qui affecte plus de 850 millions de personnes dans le monde, est décrite comme l’une des maladies chroniques les plus négligée. A l’occasion de la journée mondiale du rein, notre spécialiste des maladies des reins et des techniques de la dialyse, Dr Hassane Traoré, médecin néphrologue au CHU Yalgado Ouédraogo fait le point sur les ennemis du reins et donne des conseils sur comment en prendre soins.

Quelles sont les fonctions du rein ?
- Le rein a une fonction d’épuration : il débarrasse l’organisme des toxines, des déchets et des substances qui ne lui sont plus utiles ou qui deviennent dangereuses ;
- Il régule la concentration des ions et la quantité d’eau dans le corps : ce qui est indispensable pour la vie ;
- Il secrète des hormones qui participent à la fabrication des globules rouges et à la régulation de la pression artérielle ;
- Il active la vitamine D qui est essentielle pour le métabolisme du calcium et la solidité des os.


Comment savoir qu’on a un problème de rein ?
C’est souvent ça le gros problème. Parfois, il y a peu ou pas de signes en cas de maladie rénale. Même quand les signes sont là, ils ne sont pas toujours spécifiques aux reins (grande fatigue, manque d’appétit, vomissement, insomnie, œdèmes …) et vont témoigner souvent d’un stade avancé (notamment en cas de maladie rénale chronique), d’où l’intérêt d’un dépistage régulier, surtout chez les personnes à risque.


Comment se fait le diagnostic ?
Il peut se faire fortuitement dans le cadre d’un dépistage, ou devant certains symptômes.
– Dans le sang, on effectue le dosage de la créatinine et dans les urines le dosage des protéines et la quantification des globules blancs et globules rouges. Ces examens peuvent apporter de nombreuses informations sur l’état de fonctionnement rénale.
- Cependant, il faut savoir que, en maladie rénale chronique surtout, certains examens biologiques peuvent rester longtemps normaux pendant que les capacités des reins sont très diminuées. D’où l’intérêt d’une prévention consciente.


Quels sont les ennemis du rein ?
- Les facteurs de risques cardiovasculaire avec en tête le diabète et l’hypertension artérielle ;
- La mauvaise hygiène de vie et alimentaire
- Le tabagisme
- L’utilisation des substances pouvant être toxiques pour les reins : une substance peut être bien, mais toxique parce qu’elle est mal utilisée ou dans certaines circonstances de fragilité des reins. Exemple : la surconsommation des anti-inflammatoires, certains antibiotiques, certaines substances dites ’ ’traditionnelles’’, les pesticides.
- Négliger de se faire suivre lorsqu’on a des facteurs de risque de maladie rénale : hypertension artérielle, diabétique, infection virale chronique (hépatite B, VIH…), cancers.


Comment prendre soin de ses reins ?
Il faut :
- Une alimentation équilibrée, modérée en sucre, en sel en graisses et en protéines, en mettant un accent particulier sur les fruits et légumes
- Boire régulièrement et suffisamment au cours de la journée ;
- Avoir une activité physique régulière d’environ 30 à 45 mn par jour au moins 03 fois par semaine.


Madina Belemviré
www.bulletinsante.net

One thought on “Maladies rénales : Tout savoir sur les ennemis du rein

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 − 10 =