Otites moyennes chroniques suppurées : Il faut vite consulter dès que votre enfant se plaint de l’oreille

Définies comme une Infection bactérienne chronique de l’oreille moyenne (dont la durée dépasse 6 semaines) associée à une perforation du tympan et à un écoulement purulent persistant, les otites moyennes chroniques suppurées (OMCS) sont une affection très fréquente au Burkina, rencontrées le plus fréquemment chez les enfants. Les principaux germes responsables sont Pseudomonas aeruginosa, Proteus sp, staphylocoques, autres Gram négatifs et anaérobies. Elles peuvent se compliquer et engager le pronostic fonctionnel (surdité) voire vital du malade si elles ne sont pas prises en charge correctement. Tout savoir sur cette maladie avec notre spécialiste, le docteur Omar ZAMTAKO, chirurgien ORL et Chef de service à L’hôpital protestant SCHIPHRA.

Quelles sont les causes?

Elles sont de plusieurs ordres :
-  Causes infectieuses qui interviennent suite à une otite moyenne aigue qui entraine une perforation du tympan. Cette perforation va persister et donner à la longue ce qu’on appelle l’otite moyenne suppurée ;
-  Dysfonctionnement de la trompe tubaire : l’oreille moyenne est une cavité qui a besoin d’air. Chez les enfants qui font des rhumes à répétition, il arrive des moments où le tuyau qui permet à l’air d’aller dans l’oreille moyenne se bouche. Ce qui va entrainer l’accumulation du liquide dans cette cavité de l’oreille qui peut se surinfecter et donner à la longue l’OMCS ;
- Causes traumatiques : perforation accidentelle du tympan( usage des coton-tige ou objet contondant pour le nettoyage des oreilles) donne une OMCS si la perforation ne se referme pas.


Qui est concerné ?
Les OMCS concernent tous les âges, mais on les rencontre plus fréquemment chez les enfants qui font beaucoup plus d’otites moyennes aigues.


Comment elles se manifestent ?

Tympan perforé

Écoulement purulent persistant plus de 2 semaines qui peut être malodorant, souvent associé à une diminution de l’audition voire une surdité, sans douleur ni fièvre (sauf en cas de complication).


Comment se fait le diagnostic?

Il est clinique et se fait au fauteuil de consultation ORL.
- L’examen de l’oreille (otoscopie) montre un tympan perforé et suintant, et le conduit auditif externe est recouvert de tissu de granulation.
- Une inflammation persistante peut comporter la formation d’excroissances saillantes appelées polypes, qui s’étendent de l’oreille moyenne, via la perforation jusqu’au conduit auditif. Une infection persistante peut détruire certaines parties des osselets (petits os dans l’oreille moyenne qui relient le tympan à l’oreille interne et qui conduisent les sons de l’oreille externe à l’oreille interne) causant une surdité.
- Certaines personnes qui souffrent d’otite moyenne chronique suppurée développent un cholestéatome dans l’oreille moyenne. Un cholestéatome est une excroissance non cancéreuse (bénigne) de tissu blanc similaire à la peau.

Quelles peuvent être les complications ?

Tympan normal

- Le choléstéatome qui est une complication redoutable : c’est une invagination de la peau du tympan par l’orifice de perforation qui détruit l’os, accroît significativement le risque d’autres complications graves telles qu’une inflammation de l’oreille interne, une paralysie faciale et des infections cérébrales (méningite et abcès du cerveau) pouvant engager le pronostic vital du patient.
- Une surdité profonde

_
Comment se passe la prise en charge?
Il a deux volets : médical et chirurgical
Le traitement médical fait appel :
- Gouttes auriculaires contenant un antibiotique
- Parfois, antibiotiques par voie orale
En cas d’otite moyenne chronique suppurée, les médecins prescrivent des gouttes auriculaires contenant un antibiotique. Les personnes présentant des poussées sévères reçoivent également des antibiotiques par voie orale.

Le traitement chirurgical
En général, un tympan perforé peut être réparé chirurgicalement par une méthode appelée tympanoplastie. Si les osselets ont été endommagés, ils peuvent être réparés en même temps. *
Un cholestéatome doit être enlevé chirurgicalement. Sinon, des complications graves, telles que des polypes, des lésions des osselets ou d’autres os, et une propagation de l’infection peuvent se développer.

_
PREVENTION

-Primaire
 Consulter le plus tôt possible un agent de santé qualifié devant tout problème de santé en particulier devant une affection de l’oreille
 Eviter le nettoyage intempestif des oreilles
 Soigner correctement les rhumes : un rhume n’est jamais banal

-Secondaire
 Eviter l’entrée d’eau dans l’oreille moyenne par le trou (perforation) dans le tympan, lors d’un bain ou d’une séance de natation
 Soigner efficacement les épisodes de rhinopharyngites qui peuvent entrainer des poussées de réchauffement


CE QU’IL FAUT SAVOIR
Une oreille qui est perforée doit être refermée et aujourd’hui ce traitement est accessible au Burkina. C’est ce qu’on appelle la tympanoplastie. On assèche l’oreille, on attend un mois et on propose au malade une plastie du tympan. C’est une chirurgie plastique qui permet de remplacer le tympan défectueux ou de le renforcer.
J’exhorte la population à consulter le plus tôt possible pour prévenir les complications telles que la surdité qui est un problème de santé publique.


Madina Belemviré 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-neuf − quinze =