Maltraitance : Aidons les personnes âgées à traverser cette étape difficile de leur vie qu’est la vieillesse

L’âgisme ou la maltraitance vis-à-vis des personnes âgées est le fait d’avoir un comportement hostile, discriminatoire envers une personne du simple fait de son âge. Elle peut être volontaire ou involontaire. En Afrique si la maltraitance involontaire est très fréquente, la maltraitance volontaire par contre est rare ou très bien dissimulée. Quelques exemples de cas de maltraitance avec le Dr Louis Sylvain Peng-Wendé Ouédraogo, médecin gériatre, spécialiste des personnes âgées.

Maltraitance physique et/ou psychologique volontaire

Il faut séparer la maltraitance physique qui est moins fréquente que la maltraitance psychologique. En effet culturellement, les sévices sur les personnes âgées étant très mal vus, il s’agit de cas rares et extrêmes. Quand il arrive il est le plus souvent bien dissimulé par l’auteur de ces sévices.

Exemple de cas de maltraitance physique

Il y a des familles où la personne âgée se fait tabasser par son propre enfant. Ou un exemple moins extrême, la personne âgée se fait bousculer systématiquement par ses propres enfants sous prétexte qu’elle ne se déplace pas vite. Ça c’est de la maltraitance physique volontaire.

Exemple de cas de maltraitance psychologique involontaire

– A la maison, tout le monde mange et on ne donne pas à la personne âgée, soi-disant qu’elle est âgée et qu’elle n’en a pas besoin. Les vieilles personnes ont aussi besoin de manger les bonnes choses. Elle ne demandera pas forcément sa part, car pour elle ce serait se rabaisser. Mais elle en gardera un goût amer, et elle en souffrira longuement.

– A partir d’un certain âge, les personnes âgées n’entendent plus les sons aigus. Elles entendent plutôt les sons graves (les voies d’hommes mais pas les voies de femmes). Il faut parfois hausser le ton, mais il ne faut pas crier parce que c’est irritant et désagréable pour elles. Si cela n’est pas compris, les interlocuteurs risquent d’avoir des comportements condescendants, du fait juste de leur manière de parler.

– Egalement, le fait de lui faire des reproches : à ton âge tu n’as pas honte, il faut qu’on te donne les choses tout le temps, tu es quel genre de personne. Ce sont des mots très blessants pour la personne âgée qui va se remettre entièrement en cause, et sombrer dans l’autodépréciation voir la dépression.

– Refuser de la soigner en se disant que c’est un gaspillage.

Ma première centenaire que j’ai reçu en consultation avait 105 ans. Elle est venue avec ses petits et arrières petits fils. Je passais et j’ai entendu un qui parlait au téléphone : ah, elle n’est pas encore partie (morte). Malheureusement les gens sont plus prêts à faire les funérailles que de bien donner à manger à la personne âgée et à la soigner. Il y a des cours où la vieille est dans une petite case, de temps en temps sa fille vient déposer la nourriture puis elle repart. C’est parfois les voisins qui vont venir de temps en temps lui donner de l’eau et la laver.

Quelles peuvent être les conséquences de la maltraitance des personnes âgées ?

Reponse dans la vidéo

Madina Belemviré

2 thoughts on “Maltraitance : Aidons les personnes âgées à traverser cette étape difficile de leur vie qu’est la vieillesse

  • 9 juin 2021 à 8h05
    Permalink

    Hello,

    It is with sad regret to inform you that BestLocalData.com is shutting down.

    We have made all our databases for sale for a once-off price.

    Visit our website to get the best bargain of your life. BestLocalData.com

    Regards,
    Melinda

    Répondre
  • 14 juin 2021 à 15h32
    Permalink

    Merci pour cet éclairage. J’ai vu une personne âgée à qui on refusait de lui donner à manger à sa faim afin d’éviter qu’il « fasse ses selles » dans la maison !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + onze =