Santé bucco-dentaire et diabète: « Une personne diabétique n’a pas le droit de laisser sa bouche dans un état de mauvaise hygiène », prévient Dr Bougsery

Le diabète sucré est une maladie caractérisée par une élévation du taux de glucose dans le sang, appelée hyperglycémie. Le consensus international définit aujourd’hui la valeur de 1,26 g/l à jeun constatée à deux reprises chez une personne pour diagnostiquer l’état de diabète sucré. Selon plusieurs études, il existe un lien évident entre l’augmentation de la glycémie et l’hygiène buccodentaire. Les explications dans cet article sont fournies par le Dr Fatao Bougsery, chirurgien-dentiste.

Dr Fatao Bougsery, chirurgien-dentiste

Un diabétique est un patient qui n’arrive pas à contrôler son taux de glucose dans le sang. Cette glycémie s’élève donc de façon chronique et anormale, ce qui définit l’état de diabète sucré. Selon le Pr Joseph Drabo, le diabète de type 2 est une maladie silencieuse qui s’exprime généralement seulement lorsque le taux de sucre est très élevé et surtout lorsque les complications se sont déjà installées.

En effet, lorsque le glucose dans le sang est trop élevé, cela peut endommager plusieurs organes du corps, notamment les reins (néphropathie diabétique), les yeux (rétinopathie), les nerfs (neuropathie) et le cœur (infarctus).

Cela peut également avoir un impact sur la santé bucco-dentaire, comme l’ont démontré plusieurs études en montrant une augmentation de la glycémie due à une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Ainsi, l’hygiène bucco-dentaire doit être rigoureusement respectée chez les personnes diabétiques.

Pour le Dr Fatao Bougsery, chirurgien-dentiste, une personne diabétique n’a pas le droit de laisser sa bouche dans un état de mauvaise hygiène, car cela peut influencer sa glycémie et l’état d’hyperglycémie peut également impacter la santé bucco- dentaire, favorisant les infections. Selon ses explications, certaines bactéries peuvent, à travers la circulation générale, atteindre le cœur.

Lorsqu’un patient présente une glycémie élevée, explique le chirurgien-dentiste, cela favorise le développement rapide d’une septicémie, surtout en cas de mauvaise hygiène bucco-dentaire.  » Vous pouvez prendre des médicaments, suivre des traitements, mais si vous avez une mauvaise hygiène bucco-dentaire, votre glycémie sera toujours élevée, en raison de cette mauvaise hygiène buccodentaire », a-t-il prévenu.

Pour éviter ce genre de situation, il encourage les personnes diabétiques à ne pas sous-estimer leur état de santé.

Le Dr Bougsery a invité les personnes diabétiques à toujours prendre attache avec leur chirurgien dentiste, faire des efforts pour contrôler leur diabète et à comprendre que la mauvaise hygiène bucco-dentaire a un impact sur le diabète.

Madina BELEMVIRE 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + dix-sept =