Comment nourrir votre enfant pour favoriser une croissance saine : Les conseils du Dr Gislaine Yaméogo Sawadogo 

La nutrition des enfants englobe l’ensemble des processus associés à l’alimentation et à l’assimilation des nutriments essentiels nécessaires à la croissance, au développement et au maintien de la santé des jeunes enfants. Dans une entrevue accordée au Bulletin Santé, le Dr Gislaine Yaméogo Sawadogo, médecin pédiatre et cheffe d’unité de nutrition à l’hôpital pédiatrique Charles de Gaulle, apporte des éclaircissements sur l’importance de la nutrition pour le nouveau-né, l’introduction des aliments solides et les nutriments essentiels pendant la période de diversification alimentaire. 

Dr Gislaine Yaméogo Sawadogo, médecin pédiatre

Quels sont les principaux éléments à considérer dans le choix du lait maternel ?

Le premier élément à considérer est le bien-être de l’enfant, suivi du confort digestif de l’enfant et de son état de santé. Ce sont ces critères qui doivent guider chaque mère dans le choix du type d’alimentation pour son nouveau-né.

Quand recommandez-vous l’introduction d’aliments solides dans le régime alimentaire d’un bébé ?

Au Burkina, nous recommandons l’allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de six mois. La diversification alimentaire intervient donc après cet âge. Le tube digestif du nourrisson n’est apte à recevoir d’autres aliments que le lait maternel qu’à partir de 6 mois et cela est soutenu par des données scientifiques. Introduire d’autres aliments avant six mois peut entraîner des inconforts digestifs à mesure que l’enfant grandit, ce qui pourrait nécessiter une consultation et avoir des répercussions sur la santé de l’enfant.

Quels sont les nutriments essentiels à surveiller pendant la période de diversification alimentaire ?

Les nutriments à surveiller pendant la période de diversification alimentaire sont classés en sept groupes d’aliments, comprenant les céréales, les protéines issues de la viande, du poisson, du soja, le groupe des noisettes, les fruits à chair rouge riches en vitamine A, et les feuilles vertes riches en vitamines E. Pour équilibrer l’alimentation d’un nourrisson, il est essentiel d’incorporer au moins quatre groupes d’aliments dans son menu. Ce processus se fait par apprentissage, en observant les habitudes alimentaires de la famille, et nous conseillons à la mère sur les choix alimentaires pour que l’enfant tolère et accepte ses repas.

Quels aliments recommandez-vous pour cette phase cruciale du développement ?

Nous analysons l’alimentation de la mère car le bébé, même dans le sein de sa mère, s’habitue à certaines saveurs. Les saveurs des repas de la mère sont transmises à l’enfant à travers le lait maternel. À partir de six mois, nous analysons l’alimentation de la mère pour conseiller les saveurs à introduire pour l’enfant. La texture des repas est également importante, avec les premiers aliments conseillés sont sous forme liquide ou semi-liquide, tels que les bouillies, les potages, les jus de fruits, etc.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =