Vie intime après l’accouchement: combien de temps faut-il pour renouer avec la sex ualité ?

Douleurs, fatigue, allaitement, dépression, baisse de la libido…il n’est pas toujours si facile pour la femme d’envisager une reprise de l’activité sexuelle après un accouchement. Devenir mère est une nouvelle adaptation pour la femme et la recherche d’équilibre peut être bien difficile. Le nouveau papa peut être frustré mais il est important qu’il comprenne sa femme, qu’il soit l’épaule réconfortante et patiente le temps qu’il faut dans la fidélité !Pr Charlemagne Ouédraogo, gynécologue obstétricien en parle dans cet article. 

S’occuper d’un nouveau- né n’est pas du tout repos pour la nouvelle maman. Entre allaitement, changer les couches, pleurs nuit et jour, la fatigue s’accumule, la femme n’a plus la même perception de son corps, c’est un véritable bouleversement, qui met le désir sexuel en second plan.

Combien de temps faut-il attendre après l’accouchement ?

La périodicité de reprise des relations sexuelles après l’accouchement est fonction de l’état physique et psychologique de la femme. Renouer avec la sexualité après l’accouchement sous entend qu’il faut attendre le temps de l’involution utérine (l’utérus qui retrouve sa forme d’avant la grossesse et l’arrêt des saignements). S’il y a eu déchirure ou césarienne, il faut attendre le temps de la cicatrisation complète.

On peut estimer la reprise d’une vie intime environ 6 à 7 semaines après l’accouchement, mais il faut savoir que ce n’est pas la moyenne. Certains cas nécessitent d’attendre jusqu’à 3 mois, d’autres jusqu’à 6 mois voire un an. Tout dépend. Les épreuves et séquelles de l’accouchement sont différentes d’une femme à une autre. Appréhensions, réticences, pertes d’appétit sexuel, dépression, chaque femme vit son épisode après l’accouchement et le désir sexuel peut s’amenuiser. C’est bien normal.

Après l’accouchement, la femme se sent plus mère que femme. Elle se renferme dans une bulle affective où son bébé la suffit pleinement. L’homme a souvent du mal à comprendre cela.

Après l’accouchement, la chute des hormones peut provoquer une diminution des sécrétions vaginales, rendant douloureux les rapports sexuels.

L’accouchement peut même laisser des séquelles physiques qui compliquent la sexualité.

La dépression de l’après accouchement peut porter un coup dur sur la sexualité.

Des conseils a l’endroit des femmes ?

– Laissez-vous du temps pour retrouver un plaisir à deux.

– Possible d’utiliser du gel lubrifiant pour palier à cette sécheresse vaginale.

– Pour les premiers rapports après l’accouchement, il faut y aller en douceur.

– Il est important pour la femme de se réconcilier avec son corps : trouver le temps de séduire davantage, vous maquiller, de nouvelles tenues etc.

– Si vous avez du mal à revenir à un désir sexuel, il faut consulter votre médecin ,gynecologue, sexologue, thérapeute conjugal etc.

– Il faut instaurer une communication au sein du couple après l’accouchement.

– Les nouveaux papas doivent être patients: l’accouchement perturbe la sexualité, mais rassurez-vous, rien n’est définitif!

– Aux hommes : Pendant l’allaitement, vous ne devez pas sucer le sein de votre conjointe! il appartient au bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + six =