Curcuma: « La curcumine est un agent préventif du cancer »

Si vous vous intéressez de près au monde de la santé naturelle, vous avez forcément entendu parler du curcuma. Avec 10 000 études au compteur et plus de 600 bienfaits démontrés, cette épice ancestrale indienne est considérée par beaucoup comme le remède naturel le plus important avec la vitamine D. Il faut bien reconnaître que les preuves scientifiques de son action ont de quoi impressionner.

-Le curcuma combat les cancers, l’Alzheimer et le diabète ;

-Il soulage les rhumatismes et les problèmes digestifs ;

-Il prévient les maladies du cœur et des artères.

Cette épice merveilleuse a donc l’intérêt remarquable d’agir contre les maladies les plus répandues et les deux premières causes de mortalité (cancers et maladies cardiaques). Mais pour cela, encore faut-il être sûr de ne pas se tromper sur la marchandise.

On trouve aujourd’hui du curcuma pratiquement partout et sous de nombreuses formes : en poudre, en jus, en complément alimentaire… Or l’efficacité de ces produits est variable.

Il est donc crucial de bien choisir votre curcuma, car les vertus de cette épice sont vraiment prodigieuses, à commencer par ses effets anti cancer.

Pour découvrir les vertus anticancer de la curcumine (la substance active du curcuma), les scientifiques sont partis de ce constat étonnant. En Europe, les statistiques montrent qu’un homme sur deux et une femme sur trois subiront un cancer au cours de leur vie. Parmi ces cancers, les plus fréquents sont ceux du côlon, du sein, de la prostate et du poumon. Or on a découvert qu’en Inde, l’incidence de ces cancers était 10 fois plus faible qu’en Europe ! Là-bas, le cancer de la prostate est même une maladie rare. Après des années de recherche, les scientifiques ont réussi à percer ce mystère.

Ils en sont arrivés à la conclusion que ce phénomène presque miraculeux était le résultat, au moins en partie, de l’abondance du curcuma dans la cuisine indienne. Grâce à ces recherches, on connaît désormais les mécanismes à l’origine des bienfaits anticancer du curcuma. Les scientifiques nous expliquent que « la curcumine est un agent préventif du cancer ». Ce sont d’abord ses vertus dites « pro-apoptotiques » qui lui confèrent ce pouvoir.

L’apoptose n’est ni plus ni moins qu’un suicide de la cellule cancéreuse. Elle débarrasse votre corps des cellules dangereuses qui se reproduisent anormalement et forment des tumeurs. Depuis 2013, des chercheurs dans certains pays comme la France mènent une expérience unique, ils associent la prise de curcumine aux traitements anticancer conventionnels, en particulier pour les cancers du sein et de la prostate les plus avancés. « Le curcuma joue ce rôle d’aspirateur » des cellules dangereuses, explique le Pr Bommelaer. Plus exactement, la curcumine va freiner le développement des cellules cancéreuses [1] et aider votre corps à les éliminer plus facilement [2].

À votre santé !

@DIETCONSULT@

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + 1 =