Droit à la santé sexuelle et reproductive des jeunes : Medécin du monde s’engage

Dans l’optique de commémorer le 8 mars 2023 journée internationale des droits de la femme, l’ONG Médecin du Monde organise chaque année, des campagnes de mobilisation sociale et d’interpellation des autorités sur les thématiques prioritaires en lien avec la protection des droits des femmes et des filles. Cette année, les activités se tiendront du 10 au 18 mars 2023 à Ouagadougou et à Kongoussi. Elles vont concerner les jeunes filles et garçons dont l’âge est compris entre 10 et 24 ans.

Afin de contribuer à l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents du Burkina, Médecin du Monde (MdM) saisi chaque année, l’opportunité du 8 mars pour initier des campagnes de mobilisations sociales et d’interpellation des autorités sur les thématiques en lien avec la protection des droits des femmes et des filles. Cette année, ladite campagne va se dérouler du 10 au 18 mars à Ouagadougou et à Kongoussi. Ainsi, des séances de sensibilisation, des causeries éducatives ainsi que des thé-débats seront entre autres,  les activités à réaliser.

En rappel, Médecin du Monde (MdM) est une ONG médicale et militante. Elle intervient sur 172 pays et œuvre dans le domaine de la Santé. En dehors de ce domaine, elle s’intéresse à d’autres sujets d’envergure comme le genre et la santé mentale selon Bouba Bacharou Oumarou, coordonnateur général de Médecin du Monde.

Ainsi, de 2010 à 2019, Médecin du Monde est intervenu au Burkina à travers plusieurs projets, notamment dans le domaine du renforcement de l’accès aux soins de santé primaires, de la lutte contre la malnutrition…

Depuis 2020, MdM a initié un projet de réponse d’urgence sur l’accès à des services de santé de qualité des populations affectées par la crise humanitaire et sécuritaire dans le district sanitaire de Kongoussi dans le Centre Nord.

Rachid Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + 6 =