Lupus : l’atteinte cutanée est bénigne, mais elle pose un problème d’esthétique

On parle de lupus lorsque les cellules saines sont attaquées par le système de l’immunité. Dans l’historique des lupus, les dermatologues ont été les premiers à décrire les manifestations lorsque c’était des atteintes uniquement cutanées. Le lupus comporte une partie cutanée et une atteinte systémique. Au cours du diagnostic, on retrouve 40% des atteintes cutanées et dans les formes systémiques, les  atteintes cutanées représentent 60 à 80%. Comment le lupus se manifeste sur le plan cutané ? Quel est l’intérêt de connaître ces manifestations. Quels sont les traitements proposés. Les réponses dans cet article avec notre spécialiste, le Dr Marcellin Bonkoungou, médecin dermatologue et vénérologue au CHU de Bogodogo dans le service de rhumatologie. Dr Bonkoungou est aussi membre de la Société burkinabè de dermatologie, d’esthétique et de cosmétologie (SOBUDEC).

Manifestations du lupus sur le plan cutané

Le plus souvent, il n’y a pas de manifestations, ça ne gratte pas ni ne fait mal.

Sur le plan cutané, les manifestations peuvent être divisées en deux grands groupes :

Les atteintes spécifiques qui vont se localiser au niveau des parties qui sont exposées au soleil tel les joues, le front, le nez, les oreilles, le cuir chevelure. L’atteinte peut être aigue, chronique ou au milieu des deux, c’est-à-dire l’atteinte subaiguë. Pour les manifestations on peut avoir :

  • Des taches qui peuvent être claires ou noires qui sont associées souvent avec la peau qui desquame (tombe),
  • Une partie de la peau peut être aussi fine,
  • Une perte de cheveux au niveau de la tête, comme s’il y a une cicatrice.

Les atteintes peuvent ne pas être spécifiques, c’est-à-dire qu’on peut les retrouver dans d’autres maladies auto immunes. En général on peut avoir  :

  • Une insensibilité avec un refroidissement des doigts pendant la période du froid,
  • La paume des mains qui devient rouge,
  • Des plaies au niveau de la peau et la bouche,
  • Une chute des cheveux mais pas comme la cicatrice décrite plus haut,
  • Sensation de brûlure au soleil.

Comment se fait le diagnostic ?

Le diagnostic peut être clinique (atteintes spécifiques) et/ou bien on fait un prélèvement de peau pour une analyse, ou un prélèvement de sang pour rechercher les anticorps.

Quel est l’intérêt de connaître les manifestations de la peau ? Quels sont les traitements proposés ?

 

Conseils aux populations 

Lorsque vous avez des problèmes de peau, lorsque vous avez des brûlures souvent quand vous sortez au soleil, si vos problèmes de peau sont souvent localisées souvent aux parties exposées au soleil, il faut consulter un spécialiste, car si le diagnostic est précoce, c’’est plus facile de traiter la maladie.

Madina Belemviré

Crédit Photo

  • CHU YO service de dermatologie
  • CHU B Service de rhumatologie

Soyez le premier à commenter sur "Lupus : l’atteinte cutanée est bénigne, mais elle pose un problème d’esthétique"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


dix-huit − 8 =