Lutte contre le paludisme : « les choses sont réellement en train de bouger et la victoire est tout à fait possible »( Pr Sanou)

L’Institut national de santé publique (INSP), par le biais du Centre national de recherche et de formation sur le paludisme (CNRFP), en collaboration avec le Secrétariat permanent pour l’élimination du paludisme (SP Palu), a organisé un symposium international sur l’élimination du paludisme en Afrique à Ouagadougou du 25 au 26 mai 2023. Ce symposium a réuni plusieurs chercheurs de la sous-région.

Au total, 64 études sur le paludisme ont été présentées lors de ce tout premier symposium international, qui avait pour thème: « Il est temps de parvenir à zéro cas de paludisme avec la contribution de la recherche : investir, innover, mettre en œuvre ».

Ce symposium pionnier a permis de mettre en coordination, l’ensemble des acteurs intervenants dans la lutte contre le paludisme à travers la présentation de leurs différentes recherches, qui portaient notamment sur des aspects spécifiques tels que:  les candidats vaccins dans la lutte contre le paludisme, le diagnostic, les mesures préventives et les stratégies de financement pour traiter le paludisme, la surveillance moléculaire du paludisme, la recherches de nouveaux médicaments dans la lutte contre le paludisme, les outils de lutte contre le vecteur à travers la recherche de stratégies et de molécules à même de tuer le vecteur…

Le Professeur Adama Zida, Directeur technique du Centre national de recherche et de formation sur le paludisme et Président du comité d’organisation de ce symposium, se réjouit des réalisations accomplies. Selon lui, il était grand temps que les acteurs de la lutte contre le paludisme se réunissent pour trouver ensemble des méthodes de recherche pouvant être utilisées par le Secrétariat permanent pour l’élimination du paludisme, afin de parvenir à l’élimination de la maladie.

Professeur Adama Zida, Directeur technique du Centre national de recherche et de formation sur le paludisme

Il a donc appellé les autorités, en particulier le Ministère de la Santé et de l’hygiène publique, à poursuivre la lutte contre le paludisme et à soutenir le SP Paludisme ainsi que le Centre de recherche en santé pour parvenir à l’élimination totale du paludisme.

Le Pr Sanou Mahamoudou, conseiller titulaire du Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et représentant du Ministre, a tenu à féliciter les organisateurs de ce symposium qui est le premier du genre.

Pr Sanou Mahamoudou, conseiller titulaire du Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

Au sortir des deux jours d’activités, il s’est dit convaincu quant au succès contre le paludisme dans les années à venir. Selon lui,  » les choses sont réellement entrain bouger » et la victoire contre le paludisme est tout à fait possible ».

Rachid Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + 3 =