Plaies des pieds : « Nous invitons les diabétiques à consulter un podologue pour faire les soins préventifs » (Dr Safiatou OUEDRAOGO)

La podologie se définit comme l’étude des pieds, c’est-à-dire tout ce qui concerne les membres inférieurs, les malformations des pieds, les problèmes d’ongles, les problèmes de curatouze… Le rôle du podologue consiste donc à soulager le mal du pied. Pourquoi consulter un podologue. Quels sont les cas fréquemment rencontrés par les podologues dans notre contexte ? Médecin podologue, le Dr Safiatou Ouédraogo apporte des éclaircissements sur cette spécialité.

Quels sont les cas que vous rencontrez fréquemment en podologie ?

Les ongles incarnés sont très fréquents, les plaies diabétiques, les malformations des pieds.

Pourquoi les diabétiques doivent consulter un podologue ?

Il est conseillé de consulter un podologue une fois par mois, surtout pour les diabétiques pour faire les soins préventifs :

– On regarde entre les orteils s’il n’y a pas de macération, les ongles ou la forme du pied, s’il n’y a pas de problèmes de pied tels les durillons, keratoses ( épaississement diffus ou circonscrit, de la couche cornée de l’épiderme), rhagade (fentes ou des fissures de la peau, apparaissant généralement près d’un orifice et provoquées par une maladie ou une carence), etc..

– On vérifie si les pieds ne sont pas fendiés, parce que ça peut être une porte d’entrée pour les microbes pouvant provoquer les plaies diabétiques.

– Nous entretenons aussi les pieds diabétiques et des crèmes sont disponibles pour entretenir le pieds.

– Nous traitons également les personnes qui ont aussi des problèmes d’ongles incarnés. On peut soigner l’ongle sans passer par l’opération.

– Les gens qui ont aussi des pieds plats, des pieds creux, nous avons des solutions pour corriger tout cela.

Quels sont les cas que vous rencontrez fréquemment ?

Les ongles incarnés sont très fréquents, les plaies diabétiques, les malformations des pieds.

Des conseils à l’égard des populations ?

Nous invitons les diabétiques à venir faire les soins préventifs pour éviter les plaies. Ceux qui ont des malformations, il faut les corriger, sinon à la longue, ça peut créer d’autres problèmes. Il faut venir aussi pour corriger les problèmes des kiratoses, parce que ce n’est pas tout qu’il faut opérer.

Nafissatou YEMBONE (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + neuf =