Santé : les astuces de Brahima Ouédraogo pour faire baisser votre mauvais taux de cholestérol

Le cholestérol est un corps gras fabriqué majoritairement par le foie et se trouve également dans l’alimentation. Il est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Mais son excès peut nuir à notre santé. Quelles peuvent être les conséquences de l’excès de cholestérol?Comment faire baisser son taux de mauvais cholestérol?Nutritionniste diététicien au Centre National Médico-sportif (CNMS), Brahima Ouédraogo réponds aux questions de Bulletin santé. 

Qu’est-ce qui peut justifier l’excès du mauvais cholestérol dans le corps?

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à augmenter la concentration du cholestérol LDL dans le sang. Parmi lesquels:

– L’hérédité,

– Une alimentation trop riche en graisses d’origine animale et en cholestérol,

– Le surpoids et l’obésité,

– Une activité physique insuffisante,

– Le sexe: les hommes ont un taux de cholestérol LDL plus élevé),

– D’autres troubles tels le diabète, l’hypothyroïdie, les maladies du foie et du rein, peuvent augmenter les taux sanguins de cholestérol LDL.

Quelles peuvent être les conséquences de l’excès de cholestérol?

L’excès de cholestérol LDL ne provoque pas de symptômes particuliers, mais son dépôt dans les artères peut provoquer des maladies.

Par exemple, l’angine de poitrine, une contraction des artères du cœur, voire un infarctus du myocarde. Si les artères du cerveau sont atteintes, des paralysies, des vertiges ou des troubles du langage sont possibles, voire un AVC.

Enfin, si les artères des jambes sont rétrécies, l’artérite provoque des crampes intermittentes du mollet pendant la marche. Des troubles de l’érection sont aussi observés.

Comment faire baisser son taux de mauvais cholestérol?

Le cholestérol est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il faut néanmoins éviter les excès de cholestérol. Lorsqu’on a un taux de cholestérol élevé, il faut revoir son hygiène de vie en adoptant une alimentation saine et équilibrée et un mode de vie actif!

Voici quelques mesures diététiques à adopter pour baisser son taux de mauvais cholestérol et augmenter le bon cholestérol:

– Remplacez la nourriture industrielle, transformée, artificielle, par des aliments entiers, frais, cuisinés au minimum et si possible bio et cultivés localement.

– Diminuer les graisses saturées (provenant de graisses animales et des huiles tirées de plantes tropicales, cocotier, palmier).

– Évitez les produits allégés et augmentez votre consommation de graisses bonnes pour la santé contenues dans les avocats, les poissons gras, les œufs bio entiers, les huiles de noix extraite à froid, les fruits à coque (noix, amandes, noisettes…) non grillées et non salées, l’huile d’olive ou de colza,

– Optimisez vos apports en calcium, magnésium, sodium et potassium. Si vous mangez beaucoup de légumes sains, vous aurez les apports nécessaires,

– Faites des jus de légumes avec un extracteur pour augmenter votre consommation plus facilement,

– Surveillez votre taux de vitamine D. On atteint notre niveau optimal de vitamine D en nous exposant au soleil chaque jour 15 à 20 minutes sur au moins les trois-quarts de notre corps. Nous avons du soleil en abondance, profitons-en!

-Arrêtez à tout prix de fumer !

– Éviter l’alcool !

– Faites de l’exercice physique régulièrement : il s’agit là de la façon la plus sûre et la plus efficace de prévenir et traiter les maladies cardiaques. Il est important d’éviter les exercices d’endurance, lorsque vous vous exercez. Préférez les exercices physiques de « haute intensité » qui améliorent votre résistance.

Par « haute intensité », il faut comprendre des efforts physiques qui nécessitent une stimulation forte du système nerveux central. C’est typiquement le cas des pointes de vitesse en course à pied ou à la nage, de la musculation etc.

Madina Belemviré 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-neuf − 9 =