Sexe masculin: la taille n’est pas le facteur principal du plaisir

Dans une société obsédée par les standards de beauté et de performance, la taille du pénis est devenue un sujet brûlant, alimentant des complexes et des frustrations chez certains hommes. Le Dr Dieudonné Kambou, urologue andrologue, met en lumière cette préoccupation croissante et souligne l’importance de démystifier ce tabou.

Dr Dieudonné KAMBOU, urologue andrologue

Au repos, explique le Dr Dieudonné Kambou, le pénis d’un homme adulte mesure en moyenne 10 cm de long et 9 centimètres de circonférence. À l’érection, il atteint en moyenne 15 centimètres de long et 12 centimètres de circonférence.

Alors que certains hommes ressentent des frustrations liées à la taille de leur sexe, souvent influencées par des complexes personnels ou les attentes de leur partenaire, il est important de rappeler que la satisfaction sexuelle ne dépend pas uniquement de la longueur ou de la circonférence du pénis.

Selon le Dr Kambou, bien que la taille puisse influencer le plaisir féminin en termes de contact et de volume, l’amour, le désir et la communication sont des éléments bien plus importants dans une relation sexuelle épanouie. Il explique que la stimulation des zones érogènes peut se faire sans nécessairement recourir au pénis, et que le plaisir féminin est multifactoriel.

Il faut aussi comprendre que la taille du pénis n’a pas nécessairement un impact sur le plaisir chez l’homme lui-même. Même avec un pénis plus petit que la moyenne, un homme peut mener une vie sexuelle épanouie. Cependant, les complexes liés à la taille peuvent affecter la confiance en soi et même entraîner des troubles de l’érection.

La plupart des hommes qui se plaignent de la taille de leur sexe ont en réalité des pénis de taille tout à fait normale selon les dires de lurologue. Ces préoccupations sont souvent alimentées par des fantasmes non fondés, qui peuvent être exacerbés par l’exposition à des images idéalisées dans la pornographie.

Dans ce contexte, la communication au sein des couples et le recours à un professionnel de santé peuvent s’avérer nécessaires.

« La taille du pénis n’est pas le déterminant ultime de la satisfaction sexuelle », conclut le Dr. KAMBOU. « Ce qui compte vraiment, c’est l’amour, le respect et la complicité entre les partenaires. »

Madina Belemviré 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + 1 =