Boissons énergisantes : leur consommation régulière peut entraîner des effets néfastes, allant jusqu’à l’arrêt cardiaque (Dr. Bassolé)

Dans notre société moderne axée sur la performance et la productivité, de nombreuses personnes se tournent vers les boissons énergisantes pour stimuler leur énergie et leur concentration. Cependant, il est important de faire la distinction entre les boissons énergisantes et les boissons énergétiques, car elles n’ont pas les mêmes compositions ni les mêmes objectifs.

Dr Yannick Armel Bassolé, médecin cardiologue

Les boissons énergisantes, largement répandues sur le marché, suscitent aujourd’hui des préoccupations majeures en matière de santé cardiaque. Leur consommation régulière peut, selon le Dr Yannick Armel Bassolé, médecin cardiologue, entraîner des effets néfastes tels que des palpitations, une augmentation de la tension artérielle, des douleurs thoraciques et même des troubles graves du rythme cardiaque, pouvant aller jusqu’à l’arrêt cardiaque.

Pour le Dr Bassolé, s’il y a des risques liés à la consommation de ces boissons chez des sujets en bonne santé apparente, il est évident que ces risques sont multipliés lorsqu’on est déjà porteur d’une maladie cardiaque et il vaut mieux éviter ces boissons. » Il nous est arrivé de recevoir de jeunes patients ayant consommé ces boissons, parfois mélangées à de l’alcool, occasionnant ainsi des crises de palpitations cardiaques« , a-t-il révélé.

Des études, explique le Dr Bassolé, ont été menées pour évaluer les effets de ces boissons sur la santé. Aux États-Unis, en Californie, des volontaires âgés de 18 à 40 ans ont été soumis à la consommation de boissons énergisantes, avec une évaluation régulière de leur rythme cardiaque, de leur tension artérielle et de leur électrocardiogramme. Les résultats ont révélé une augmentation significative de la tension artérielle, du rythme cardiaque et des modifications de l’électrocardiogramme, notamment un allongement de l’intervalle QT, prédisposant à des anomalies graves du rythme cardiaque.

En Angleterre également, poursuit le spécialiste, plusieurs cas d’insuffisance cardiaque ont été signalés chez des patients jeunes consommant régulièrement ces boissons.

Il est donc essentiel de sensibiliser le public aux dangers potentiels des boissons énergisantes sur la santé cardiaque. Le Dr Yannick Bassolé recommande de privilégier l’eau comme boisson de choix et de favoriser le repos pour lutter contre la fatigue.

Organiser et planifier ses tâches de manière efficace reste la meilleure stratégie pour être performant au travail ou en classe, sans risquer sa santé.

Madina Belemviré

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + six =