COVID-19 : Le Burkina Faso allège les conditions d’entrée et de sortie du pays par voie aérienne

Au regard de la diminution du nombre de contamination de la maladie à coronavirus (COVID-19) au Burkina Faso, les autorités ont adopté mercredi en conseil des ministres, un rapport relatif à l’allègement des conditions d’entrée et de sortie du Burkina Faso par voie aérienne dans le contexte de la COVID-19.

Au regard de l’évolution de la maladie de la COVID-19 tant au plan international qu’au plan national marqué par une diminution progressive du nombre de contamination et de décès, le Conseil a décidé de l’allègement des conditions d’entrée et de sortie au niveau des points d’entrée du Burkina Faso“, lit-on dans le rapport du conseil des ministres.

Pour ce faire, les mesures suivantes ont été adoptées:

• A l’entrée du territoire burkinabè : faire la preuve d’être complétement vacciné (Pass-vaccinal COVID-19 datant d’au moins 14 jours) ou disposer d’un test PCR négatif ou d’un TDR antigénique négatif, selon les directives communautaires (d’au plus 5 jours) ;

• A la sortie du territoire burkinabè : outre les conditions de l’entrée sur le territoire burkinabè qui s’y appliquent, il faudra que le voyageur se conforme aux directives du pays d’accueil ;

Pour les frontières aériennes déjà ouvertes depuis août 2020 : faire la preuve d’être complètement vacciné (Pass-vaccinal COVID-19 datant d’au moins 14 jours) tout en respectant les directives du pays d’accueil ou disposer d’un test PCR négatif selon les directives communautaires (d’au plus 5 jours).

Depuis le 9 mars 2020, le Burkina Faso a enregistré plus de 20 mille cas de COVID-19, avec plus de 300 décès

A ce jour, plus de 2 millions 200 milles personnes ont été vaccinées de la maladie.

DANY N. T

SOurce: Photo OMS/D. Elombat

Soyez le premier à commenter sur "COVID-19 : Le Burkina Faso allège les conditions d’entrée et de sortie du pays par voie aérienne"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


13 + six =