Fumées de cuisine: les signes qui montrent que vous êtes intoxiqué

S’exposer aux combustibles peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. Quelles peuvent être ces conséquences? Comment savoir que l’on est intoxiqué par les fumées de cuisine? Dr Laurent Zagré, pneumologue au CHR de Ziniaré nous entretient sur le sujet.

Quels sont les différents types de fumée provenant de la cuisine en foyer?

La combustion du bois produit des émissions de différents composés chimiques. Voici certains de ces composés:

-Matière particulaire (MP): Il s’agit de fines particules de polluants qui adhèrent à de minuscules morceaux de cendre et de carbone. Ces particules sont tellement petites qu’elles pénètrent profondément dans les poumons et provoquent des problèmes pulmonaires et cardiaques. Les MP causent des problèmes de santé, dont l’irritation des voies respiratoires, la diminution de la fonction pulmonaire, l’aggravation de l’asthme, la bronchite chronique et les décès prématurés chez les cardiaques.

– Monoxyde de carbone (CO). Ce gaz incolore et inodore diminue la capacité du sang à transporter l’oxygène. Il est extrêmement toxique et, à fortes concentrations, il peut causer la mort.

-Les composés irritants, comme l’acroléine, qui provoquent de l’inflammation et des réactions allergiques.

-Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), des agents cancérigènes qu’on trouve aussi dans la fumée de cigarette et la suie de cheminée.

-Les composés organiques volatils, dont le benzène, qui causent le cancer.

-La combustion du bois produit aussi des émissions de dioxines, qui sont extrêmement carcinogènes.

Quelles peuvent être les conséquences sur la santé?

Les conséquences pour la santé sont les suivants:

  • Problèmes de foie
  • Troubles des systèmes immunitaire, reproducteur et endocrinien
  • Problèmes de développement et troubles neurologiques chez les enfants
  • Certains types de cancer
  • BPCO
  • Exacerbation d’asthme

Comment savoir que l’on est intoxiqué par les fumées de cuisine?

Lorsque nous présentons des signes respiratoires ou oculaires en cas d’exposition aux gaz de la fumée de cuisine, il faudrait toujours consulter afin de mieux investiguer pour pouvoir poser un diagnostic.

Des statistiques?

En ce qui concerne l’exposition aux combustibles (gaz, biomasse), le service de Pneumologie du CHU-YO a méné une étude dans la ville de Ouagadougou sur le type de combustibles utilisé pour la cuisine et la santé respiratoire des femmes. Nous avons retrouvé que l’exposition à la biomasse était responsable de 28,7% d’expectoration chronique, de 20,5% de dyspnée et de 18,1% de respiration sifflante.

Des conseils à l’endroit des populations?

Pour la fumée de cuisine:

-Utilisez seulement du bois très sec, qui brûle mieux, produit plus de chaleur et rejette moins de fumée et de polluants. Utilisez des petits morceaux de bois et assurez-vous que la ventilation est adéquate.

-Ne brûlez jamais de bois traité (comme les morceaux de meuble, de porte ou de fenêtre qui peuvent avoir été traités contre les termites ou d’autres vermines), de bois recouvert de plastique, de colle ou de peinture, ni de bois provenant de poteaux d’électricité ou de traverses de voie ferrée. Ces typesde bois sont imprégnés d’une variété de substances qui rejettent de grandes quantités de produits toxiques, dont les dioxines, quand elles brûlent.

-Ne brûlez jamais de déchets, de plastique ou de pneus. Ces matières contiennent des substances toxiques; leur combustion à l’intérieur des habitations est donc encore plus dangereuse, puisque des concentrations intenses de polluants sont produites. Le danger est particulièrement grave pour les femmes et les enfants qui sont directement exposés pendant de longues périodes.

-N’utilisez pas d’essence, de kérosène, d’huile ou de charbon pour allumer un feu à l’intérieur. Il vaut mieux utiliser du papier, des feuilles ou des petites branches de pin imprégnées de résine naturelle.

-Si vous avez un foyer ou un poêle au bois, vérifiez que les conduits de ventilation sont propres; cela favorise une combustion moins polluante.

Madina BELEMVIRE

One thought on “Fumées de cuisine: les signes qui montrent que vous êtes intoxiqué

  • 25 décembre 2022 à 11h43
    Permalink

    Toutes félicitations à l’équipe. Vous faites d’énormes boulots pour la promotion de la santé

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 5 =