Santé : « Si vous prenez soin de votre bouche, vous protégez aussi votre cœur » (Dr Bassolé)

Prendre soin de son hygiène buccale permet de maintenir une dentition et des gencives saines, mais également de protéger son cœur. En effet, la mauvaise hygiène bucco-dentaire peut influencer la santé cardiovasculaire. Dans cet article, le Dr Yannick Armel Bassolé, médecin cardiologue nous explique le lien entre l’hygiène bucco-dentaire et les maladies cardio-vasculaires.

Dr Yannick Armel Bassolé, médecin cardiologue

Quel lien existe-t-il entre l’hygiène bucco-dentaire et les maladies cardio-vasculaires ?  

Il faut savoir que bon nombre de maladies cardiovasculaires surviennent à la suite d’un phénomène appelé l’athérosclérose qui est un rétrécissement ou une obstruction des artères qui irriguent certains organes. L’athérosclérose est généralement favorisée par les facteurs de risque cardio-vasculaires que sont : l’hypertension artérielle, le diabète, le tabagisme, l’excès de cholestérol, l’hérédité, l’obésité, la sédentarité.

Mais on s’est rendu compte que ces facteurs de risques n’arrivent pas à expliquer l’ensemble des accidents cardiovasculaires et en observant les artères qui irriguent le cerveau, on a pu mettre en évidence un certain nombre de bactéries qui sont normalement présentes au niveau de la cavité buccale, dans des lésions d’athérosclérose Plusieurs études menées dans ce sens tendent à le prouver.

Quelles sont les conséquences d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire sur le cœur ?

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire est un facteur qui peut conduire aux maladies cardio-vasculaires par plusieurs mécanismes directs ou indirects. Certaines bactéries contenues dans la cavité buccale entrainent des phénomènes inflammatoires. Au niveau de la cavité buccale, le tissu de soutien des dents appelé le parodonte peut devenir inflammatoire. Les bactéries, en entretenant ce phénomène inflammatoire avec les cellules inflammatoires, peuvent agresser les parois des artères et conduire à l’ athérosclérose ainsi qu’à des évènements cardio-vasculaires. Si cette athérosclérose se développe au niveau d’une artère du cœur ou du cerveau, le risque d’accident est élevé.

Parmi les accidents cardio-vasculaires, nous avons : les AVC, l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde (aussi appelé crise cardiaque) qui peut être dramatique, ainsi que la migration des bactéries de la cavité buccale vers les valves du cœur provoquant leur destruction  jusqu’à l’insuffisance cardiaque.

Des conseils à l’endroit des populations ?

-Il est essentiel de prendre soin de son hygiène bucco-dentaire, ce qui implique :

-Se brosser régulièrement les dents, au moins deux fois par jour, sinon après chaque repas,

-Utiliser une brosse à dent pour éliminer un certain nombre de bactéries,

-Effectuer un brossage complet en incluant les dents, la cavité buccale, la langue, les gencives et le palais. On conseille de brosser cette cavité buccale pendant au moins deux minutes,

-Utiliser également du fil dentaire pour enlever les débris présents entre les dents, car la brosse à dent ne parvient pas toujours à tout enlever.

-Observer certaines précautions lorsque l’on est sujet à certaines formes de maladies cardiaques, telles que les valvulopathies. Certains patients ont des problèmes au niveau des valves du cœur. Il faut être extrêmement prudent, car les germes de la cavité buccale peuvent se fixer sur les valves du cœur et les endommager de façon irréversible, voire conduire à une insuffisance cardiaque. Donc, quand on est atteint de valvulopathie, l’hygiène bucco-dentaire est extrêmement primordiale pour éviter que les germes ne s’accumulent au niveau des valves et ne les détériorent davantage.

-Il est également important de consulter régulièrement le dentiste, surtout lorsque l’on a un problème cardiaque ou valvulaire. En dehors de ceux qui ont des problèmes cardiaques avérés, nous devons tous avoir le réflexe de faire examiner nos dents et l’état bucco-dentaire en général par des spécialistes qui nous donneront les conseils appropriés pour bien prendre soin de notre cavité buccale et partant de nos cœurs également.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + neuf =